Ouvrir le menu principal

Page:Alcott - La Petite Rose ses six tantes et ses sept cousins.djvu/289

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


CHAPITRE XIX


avec qui ?


Le jour suivant, Rose dit à son oncle :

« J’ai découvert à quoi servent les petites filles !

— Vraiment ! répondit l’oncle Alec. Eh bien, faites-moi part de cette découverte intéressante. À quoi servent les petites filles ?

— À veiller sur les garçons. »

Telle fut la réponse inattendue de Rose. Le docteur Campbell sourit.

« Phœbé en a ri ce matin, continua sa nièce ; elle a prétendu que les filles avaient bien assez à faire de prendre soin d’elles-mêmes ; mais Phœbé n’a pas comme moi la responsabilité de sept cousins, et elle se trompe.

— Évidemment, fit le docteur, car ce n’est jamais sans profit pour soi-même que l’on fait du bien aux autres.

— Savez-vous, reprit Rose, que mes cousins commencent déjà à me confier leurs ennuis et à me consulter en toute occasion ? J’en suis très fière et très heureuse ; mais