Ouvrir le menu principal

Page:Aimard - Rayon de soleil, 1866.djvu/159

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
159
rayon-de-soleil

CHAPITRE VIII

exploits d’hans vanderbum

Maître Vanderbum fît un long détour pour se rendre au village ; il voulait se donner le temps de se remettre des émotions qui l’agitaient, et effacer de ses traits un air de solennité qui l’aurait trahi.

La précieuse substance donnée par le Huron était cachée dans son sein, roulée dans une feuille, précieusement surveillée : il aurait volontiers donné deux doigts de sa main pour ne pas la perdre.

Après une heure passée en profondes réflexions, il vint à bout d’arrêter entièrement son programme, ainsi qu’il suit. Il irait à la pêche vers le milieu de l’après-midi, après avoir prévenu sa femme qu’il reviendrait pour l’heure du dîner avec le