Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, VI.djvu/86

Cette page n’a pas encore été corrigée


70 ŒUVRES

chœur de l’Eglise du Monastere de Port-Royal ensuite de l’attouchement fait à son œil d’un Reliquaire d’une Sainte Espine de la Couronne de Nostre Seigneur JESUS-CHRIST, qui est dans ledit Monastere. En reconnoissance duquel Miracle, AVONS ORDONNÉ qu’il sera celebré Vendredy prochain à neuf heures du matin en ladite Eglise de Port-Royal une Messe d’action de Graces, ledit Reliquaire de la Sainte-Espine estant exposé sur l’Autel. Et afin que ce miracle soit public et notoire à un chacun, ces presentes seront publiées en cette Ville et Diocese de Paris et par tout ailleurs qu’il appartiendra, mesmes il en sera mis autant és Archives et Registres de l’Archevesché, pour servir de perpetuelle memoire à la posterité, et pour la plus grande gloire de Dieu. Et faisant droit sur la requisition verbale dudit Promoteur tendante à ce qu’ayant appris qu’il s’est fait plusieurs autres miracles par la vertu de ladite Sainte Espine, il luy soit permis d’en informer. NOUS ORDONNONS qu’il en sera informé à la diligence dudit Promoteur. EN FOY DE QUOY, nous avons avec lesdits Sieurs Docteurs signé ces presentes, fait contresigner par le Secretaire ordinaire de l’Archevesché de Paris, et à icelle fait apposer le scel des Armes de mondit Seigneur le Cardinal de Retz Archevesque de Paris. DONNÉ à PARIS le vingt-deuxiéme jour d’Octobre 1656. Signé, A. DE HODENCQ, ROUSSE, PORCHER, MAZURE, P. MARLIN et T. FORTIN, et Scellé. BAUDOUYN 1 .

Attestations des médecins et chirurgiens , des 14 et 20 avril 1656 (Ier Recueil ms. du Père Guerrier, p. 591).

Nous soussignez Mre Charles Bouvard, Conseiller du Roy en ses Conseils d’Estat et privé, Premier Medecin de Sa Majesté, Docteur Regent en la Faculté de medecine de Paris, Mre Jean Hamon, Isaac Renaudot et Eusebe Renaudot, aussi Docteurs Regents en la Faculté de Medecine de Paris, Pierre

______________________________________________________________

1. Voir dans Sainte-Beuve, Port-Royal, 5e édition, 1888, T. III, p. 183, un extrait des Œuvres de Benoît XIII, où ce pape invoque l’exemple du miracle de la Sainte Epine.