Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, VI.djvu/329

Cette page n’a pas encore été corrigée


313
DIX SEPTIÈME PROVINCIALE. — INTRODUCTION


redevable aux Sages et aux fous, on a jugé qu’il estoit expedient de donner satisfaction aux esprits foibles, et leur faire voir quelle estime ils doivent faire des Lettres des Jansenistes : non seulement pource que ce sont des ouvrages d’Heretiques; mais aussi pour ce qu’elles sont remplies de calomnies et d’impostures. Cela a esté desja fait par un autre si pleinement, et avec tant d’avantage, que le Secretaire du Port-Royal a esté contraint de quiter la partie abandonnant la defense de ses citations pour composer de nouvelles calomnies. De sorte que ce que j’y adjouste, n’est pas tant par voye de supplement, que par voye de surcroy, y ayant esté obligé par l’importunité de quelques-uns, qui ayant sceu que j’avois fait quelques remarques sur ces Lettres, m’ont pressé de les publier.

C’est le fruit de quelques heures de loisir que j’eus à Compiegne ce mois de septembre dernier, et de la r'encontre que j’y fis de deux ou trois Livres, de ceux que le Secretaire du Port-Royal, a cité le plus souvent. Ce sont les Œuvres de Lessius, de Sanches, et de Layman : où dans les confrontations des paroles qu’ils en r’apportent, et des lieux qu’ils citent, je trouvay tant de mauvaise foy, qu’il est visible que ce Secretaire a joué sa reputation, exposant son credit au hazard d’une verification, où la conviction de son infidelité est inevitable. Je l’ay fait voir sur les Livres, à plusieurs gens d’honneur, et il ne s’en est point trouvé, qui n’ayent esté surpris d’estonnement voyant des falsifications si sensibles, et un esprit si constant à desguiser la verité. Je n’ay point usé de choix. J’ay pris les citations toutes de suite. Et j’ay trouvé qu’il rapporte onze fois les textes de Lessius, et qu’onze fois il a corrompu sa doctrine. Il a rapporté cinq fois ceux de Sanches, et cinq fois il les a alterez. Il a peché moins souvent en rapportant ceux de Layman, pour ce qu’il l’a cité moins souvent. Je n’ay point verifié les autres citations, pour avoir esté obligé de donner mon temps à des choses plus necessaires. Et pource aussi que cét eschantillon suffit pour former le jugement que merite toute la piece. En tous cas, il