Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, VI.djvu/328

Cette page n’a pas encore été corrigée


312
ŒUVRES


judicieuses, exemptes de passion et de preoccupation. La seule qualité des Escrivains faisoit pour nous une suffisante Apologie : et apres leurs quinze Lettres il y avoit de quoy se contenter, quand nous n'eussions fait autre chose que dire quinze fois : ce sont des Heretiques [p. 341]. Ce tiltre ne pouvant plus estre contesté aux Jansenistes depuis que l'Eglise de Rome, les Prelats de France, et les Universitez ont declaré heretique la Doctrine qu'ils soustiennent avec obstination, nous pouvions mespriser leurs efforts et dire qu'ils ne peuvent plus estre receus n'y en qualité de témoins contre nous, puis que après avoir violé la Foy qu'ils devoient à Dieu et à son Eglise, ils ne sont plus croyables : n'y en qualité de parties, puis qu'ils refusent de se soumettre à celuy qui est nostre Juge commun et legitime. Et comment pouvoit on craindre que toutes leurs medisances fissent impression dans l'esprit des hommes sages ? Ne sçavent ils pas que l'obstination des Heretiques les necessite à décrier leurs Adversaires, de peur qu'en les approuvant il ne semble qu'ils approuvent la justice de leur condemnation ?....

Le Pape, les Evesques et les Docteurs, font retentir par tout que leur creance est Heretique. Qu'ils justifient premierement leur Foy, et les Jesuites verront ce qui est à faire pour justifier la Morale des Catholiques.

Je dis la Morale des Catholiques. Car ce que les Jansenistes appellent la Morale des Jesuistes, est autant la Morale des Sorbonistes, des Thomistes, des Scotistes, des Theatins, et des autres Ordres comme des Jesuistes : n'y ayant aucune opinion importante, de celles qu'ils reprennent le plus, qui ne trouve des Autheurs dans toutes ces Escoles, aussi bien que dans les Escoles des Jesuistes....

Mais nous les arresterons devant qu'ils y arrivent, et il faut qu'ils essuient plus tost le reproche que nous leur faisons qu'ils sont Heretiques. C'est un retranchement inexpugnable, au jugement de tous ceux qui s'y entendent, et nous satisferions les sages en nous y renfermant....

Mais pour imiter l'exemple de l'Apostre, qui dit qu'il est