Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, VI.djvu/325

Cette page n’a pas encore été corrigée


309
DIX SEPTIÈME PROVINCIALE. — INTRODUCTION


Pour vos armes et l'œil qui y doit estre¹, je m'en rapporte à votre [goust], et de M. Pascal, car je n'entends rien en tout cela...

M. le Prince de Conty, Madame sa femme, Mr le Prince Palatin, Madme sa femme, Me de Nemours, et presque tout ce qu'il y a icy de gens de condition viennent à P.-R. en foule, partie par devotion, partie par curiosité.

M. le Prince de Conty dit qu'il y venoit, et alloit aux Jesuites pour faire voir qu'il n'y avoit ny schisme, ny heresie, ny d'un costé, ny d'autre, que la premiere proposition estoit dans Jansenius, mais que les 4. autres n'y estoient point.

Le style des quatre pieces des Curez est de M. le Curé de Saint-Roch. Suppléez aux fautes, car je ne puis relire et j'ay peur de manquer la Poste. Je suis tout à vous de tout mon cœur.


A Paris, ce 12. janvier 1657.

..... J'ay donné vos lettres à M. Pas... et envoyé le billet dernier à M. Taignier. M. Pascal est en peine de ne recevoir pas quelques fois ses lettres si tost que si elles ne passoient pas par mes mains. Vous verrez si vous pouvez le soulager en cela. Pour moy, je m'offre de grand cœur à les recevoir tousjours si vous et luy le trouvez bon, et en ce cas je les luy envoyeray toujours promptement comme il me semble avoir fait.

..... Je vous envoye le portrait du R. P. d'Escobar. Vous pourrez gagner de l'argent à le faire voir comme une male beste.

J'ay esté à P.-R. Jamais tant de monde par le plus mauvais tems ; les deux Cours pleines de Carrosses, plusieurs Duchesses, et M. le Prince de Conty qui y fait neuvaine.

..... La 17e se prepare fort, mais grand secret, s'il vous plaist.

P. S. — Les ennemis vont bien tost publier un libelle con-

________________________________________________________________________

1. Voir ces armes, supra, T. IV, p. 353. Le 22 décembre on écrivait : a Je vous envovay mardy vos armes blazonnées par M. Jorry ».