Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, VI.djvu/303

Cette page n’a pas encore été corrigée


287
SEIZIÈME PROVINCIALE


d'huy cette voix sainte et terrible, qui estonne la nature, et qui console l'Eglise ¹. Et je crains, mes Peres, que ceux qui endurcissent leurs cœurs, et qui refusent avec opiniâtreté de l'ouïr quand il parle en Dieu, ne soient forcez de l'ouïr avec effroy quand il leur parlera en Juge.

Car enfin, mes Peres, quel compte luy pourrez vous rendre de tant de calomnies, lors qu'il les examinera, non sur les fantaisies de vos Peres Dicastillus, Gans, et Pennalossa ²; mais sur les regles de sa verité eternelle, et sur les saintes ordonnances de son Eglise, qui bien loin d'excuser ce crime, l'abhorre tellement, qu'elle l'a puny de mesme qu'un homicide volontaire. Car elle a differé aux calomniateurs, aussi bien qu'aux meurtriers, la communion jusques à la mort, par le I. et II. Concile d'Arles³ . Le Concile de Latran a jugé indignes de l'estat ecclesiastique ceux qui en ont esté convaincus, quoy qu'ils s'en fussent corrigez. Les Papes ont mesme menacé ceux qui auroient calomnié des Evesques, des Prestres, ou des Diacres, de ne leur point donner la communion à la mort. Et les auteurs d'un écrit diffamatoire, qui ne peuvent prouver ce qu'ils ont avancé, sont condamnez par le Pape Adrien à

___________________________________________________________

1. Allusion au miracle de la Sainte Épine. Cf. Pensées, fr. 841, T. III, p. 272. La note III de Nicole est un « Recit abregé des miracles faits par la Sainte Epine dans le Monastere de Port-Royal de Paris » Sur la vérification de ce miracle, vide supra p. 65 sqq.

2. B. [qui les excusent]. — Les jésuites Gans et Pennalossa sont cités dans Dicastillo, cf. la quinzième Provinciale, supra p. 189 sq.

3. Voir tous ces textes des conciles et des papes, supra p. 250 sq.