Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, VI.djvu/290

Cette page n’a pas encore été corrigée


274
ŒUVRES


dans l'Eucharistie LA MESME VIANDE qu'aux Saints dans le Ciel, sans qu'il y ait d'autre difference, sinon qu'icy il nous en oste la veuë et le goust sensible reservant l'un et l'autre pour le ciel. En verité, mes Peres, ces paroles expriment si naïvement¹ le sens de l'Eglise, que j'oublie à toute heure par où vous vous y prenez pour en abuser. Car je n'y voy autre chose, sinon ce que le Concile de Trente enseigne sess. 13. c. 8². Qu'il n'y a point d'autre difference entre Jesus-Christ dans l'Eucharistie, et Jesus-Christ dans le ciel, sinon qu'il est icy voilé, et non pas là. M. Arnauld ne dit pas qu'il n'y a point d'autre difference en la maniere de recevoir J. C. mais seulement qu'il n'y en a point d'autre en Jesus-Christ que l'on reçoit. Et cependant vous voulez contre toute raison luy faire dire par ce passage, qu'on ne mange non plus icy Jesus-Christ de bouche, que dans le ciel : d'où vous concluez son heresie.

Vous me faites pitié, mes Peres. Faut-il vous expliquer cela davantage ? Pourquoy confondez-vous cette nourriture divine avec la maniere de la recevoir ? Il n'y a qu'une seule difference, comme je le viens de dire, dans cette nourriture sur la terre et dans le ciel, qui est, qu'elle est icy cachée sous des voiles qui nous en ostent la veüe et le goust sensible. Mais il y a plusieurs differences dans la maniere de la recevoir icy et là, dont la principale est, que

___________________________________________________________

cette discussion est imitée d'Àrnauld, Seconde Lettre à un duc et pair, p. 237 sqq., cf. supra p. 248 sq.

1. W. perspicuè.

2. Cf. ce texte du Concile de Trente, supra p. 252.