Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, VI.djvu/143

Cette page n’a pas encore été corrigée


QUATORZIÈME PROVINCIALE. — INTRODUCTION 127

et vostre bien vous tuez ces membres du diable, etc. 1 . Voilà pourquoy il employe ces termes du droit cum moderamine inculpatæ tutelæ, pour s’expliquer encore davantage, et monstrer qu’il ne parle pas icy de toutes sortes de rencontres : mais seulement de celles où l’on garde la moderation d’une juste defense, c’est à dire, où l’on se trouve dans la necessité de perir ou de tuer celuy, qui nous attaque injustement.

Or qu’a fait le Janseniste, qui voyoit bien qu’en rapportant fidelement ces paroles, il ne trouvoit pas lieu de fonder son imposture? Il a supprimé malicieusement ces termes cum moderamine inculpatæ tutelæ, qui sont comme l’âme de la proposition de Molina, et qui en font le juste sens : Et sans parler ny de l’injuste violence de l’aggresseur, ny de la necessité en laquelle se trouve celuy qui se defend de perir ou de tuer, il luy fait dire froidement, qu’il n’oseroit pas condamner d’aucun peché un homme qui tuë celuy qui luy veut oster une chose de la valeur d’un escu ou moins.

Jugez par là quelle est la sincerité de ce Calomniateur, et n’attendez pas plus de fidelité dans tous les reproches, qu’il fera desormais aux Jesuites, que vous n’en avez reconnu dans les impostures, que nous avons découvertes jusques icy...

B. — TEXTES DES CASUISTES

Molina. — De justitia et jure.

Tom. 4. tr. 3. disp. II. Utrum in defensionem propriæ vitæ liceat interficere injustum aggressorem cum moderamine inculpatæ tutelæ, mortem illius ad eam finem intendendo : et quando id moderamen censendum sit intervenisse. n. 5. p. 564.

Quando aggressus videt, aut rationabiliter timet, sibi inferri posse mortem nisi aggressorem interficiat, aut nisi id

____________________________________________________________

1. Atque id est plane quod intenditur c. 3. de homicid. dum dicitur, si sine odii meditatione te tuaque liberando ejusmodi diaboli membra interfecisti etc. quando enim quis ita défendit sua, regulariter simul defendit suam propriam personam, qnam periculo exponit, n. 4.