Page:Œuvres de Blaise Pascal, IV.djvu/127

Cette page n’a pas encore été corrigée


23

INTRODUCTION

En 1728, le P. Desmolets dans sa Continuation des Mémoires de littérature et d’histoire, T. V, partie II, p. 240 [D.], publia pour la première fois l’ Entretien de Pascal et de Saci. Cet écrit était inconnu de Marguerite Perier, qui dut se renseigner auprès de l’abbé d’Étemare 1 . Elle reçut une réponse, dont une copie nous a été conservée par le P. Guerrier (premier recueil manuscrit, p. 542). En voici un extrait:

Ce 20 juin 1728.

« ....L’auteur des Memoires de littérature et d’histoire est le Pere Desmolets qui demeure à l’Oratoire de St Honoré dont il est bibliothecaire ; c’est dans le Ve tome, part. II. que se trouvent les fragmens de M. Pascal. L’entretien de M. Pascal et de M. de Sacy sur Epictete et Montagne est tiré (quoique cela ne soit pas marqué) des memoires de M. Fontaine, secretaire de M. de Sacy. Il a laissé en mourant ces memoires qui sont longs, mais qui contiennent beaucoup de particularitez interessantes touchant les solitaires de Port-Royal avec qui il avoit vecu presque dès les commencemens. Son heros et celui dont il s’est le plus occupé c’est M. de Sacy. Il faut que cet entretien de M. Pascal avec M. de Sacy


__________________________________________________________________


1. Jean-Baptiste Le Sesne de Menilles d’Étemare (1682-1770), cousin de Mademoiselle de Théméricourt, était très renseigné sur tout ce qui concernait l’histoire de Port-Royal. C’est lui qui racontait volontiers les propos tenus par Pascal et le P. Thomassin de l’Oratoire, après une conférence de deux heures: « Voilà un jeune homme qui a bien de l’esprit, mais qui est bien ignorant », disait le P. Thomassin. Et Pascal de son côté s’écriait : « Voilà un bonhomme qui est terriblement savant, mais qui n’a guère d’esprit. » (Cf. Sainte-Beuve, Port-Royal, 5e édition, 1888, T. III, p. 85, n. I, d’après un manuscrit de la bibliothèque de Troyes.)