Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, II.djvu/529

Cette page n’a pas encore été corrigée


CORRESPONDANCE DE PASCAL ET DE M. DE RIBEYRE 509

curii altiorem in Valle, quam in verticc montis, aut turris, edidit anno 1648 tractatum de Magno experimento sequipondii liquorum, in quo asserit staturam Mercurii non erigi in tuboa Natura formidante vacuum, sed ab œquilibrante cylindrum Mercurii cum cylindro aeris. »

En i653, à la demande de son libraire, le P. Valériane Magni réédite ses opuscules sur le Vide, y compris encore la lettre de Roberval à des Noyers sur les expériences de Pascal. Il y ajoute cette nouvelle question : Utrum lumen prodactam in vacuo detrahat creationem Deo, et miracula Sanctissimo Eu- charistiœ Sacramento ? Et dans un court avertissement au lec- teur écrit à Cologne le 22 Février i652, il mentionne encore les récentes expériences faites par lui et par d'autres, « par- ticulièrement en France '. »

��I. Voir Valeriani Magni, Principia et spécimen Philosophiœ (Bibliothh- que Mazarine i4i2o), p. 68.

�� �