Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, II.djvu/493

Cette page n’a pas encore été corrigée


ÉCRIT DE JACQUELINE PASCAL 473

��LI

Le mystère de la mort de Jésus renferme tous les autres qui l'ont précédé, puisqu'ils se dévoient tous ter- miner à cette mort, qui devoit seule opérer la rédemp- tion du monde.

Ce qui nous apprend que, dans une ame, tous les bons mouvements, tous les bons désirs, les bonnes actions que Dieu luy fait faire, n'ont leur perfection et ne contri- buent point à son salut, jusques à ce qu'ils soient arri- vés à ce point d'opérer la mort de la volonté qui s'anéantit heureusement dans celle de Dieu ; après quoy la résurrection ne peut manquer de suivre, qui donne une vie nouvelle à ces âmes lesquelles ont renoncé au principe de la mort spirituelle, qui est la propre volonté Amen,

�� �