Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, II.djvu/479

Cette page n’a pas encore été corrigée


ÉCRIT DE JACQUELINE PASCAL 459

attribueront à foiblesse, à stupidité et a folie mon renon- cement au monde, que de plus spirituels pourront attri- buer au mouvement de l'esprit de Dieu, en estre touchez ^t l'en glorifier.

XIX

Jésus Christ, comme il le dit par la bouche du pro- phète, a esté l'opprobre des hommes et l'objet du mespris de son peuple.

Ainsy, sa mort ayant esté honteuse à l'égard du monde, j'apprends de là à supporter avec joye le mespris que le monde fera de moy en cet estât.

XX

Jésus est mort dans l'insensibilité de tous les maux, quoy que son corps soit tout environné de playes.

Cela m'apprend à estre insensible à tous les événements fascheux.

XXI

Jésus est insensible à tous les événements bons et mau- vais, et ainsy dans une parfaite tranquilité.

Gela m'apprend l'égalité avec laquelle je dois recevoir toutes les agitations du monde, bonnes ou mauvaises se- lon son jugement, pour estre par ce moyen dans un par- fait repos.

XXII

Jésus est mort, non seulement dans l'insensibilité mais aussy dans la privation de tous les plaisirs de la vie.

�� �