Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, II.djvu/470

Cette page n’a pas encore été corrigée


450 ŒUVRES

faire ; car la règle leur ordonne d'esprouver beaucoup ceux qui se présentent, et de le faire par des rebuts et des injures» au lieu que le monde tente par des attraits et des douceurs^ parce que n'ayant rien de solide il ne peut agir dans l'ame, mais dans les sens, au lieu que la grâce a le pouvoir de s'insi- nuer dans le fonds du cœur, et elle y établit son règne avec une si forte suavité qu'elle surmonte les peines du dehors et n'est point ébranlée par les contradictions qu'on luy fait. »

III. 29 avril 1651.

a Vous avez de l'engagement vers cette personne, puisque vous avez commencé de la servir. C'est pour quoy vous devez vous mettre en peine de chercher une commodité pour faire ce qu'elle désire. Pensez y, je vous en supplie, afin qu'on puisse la soulager si elle en a besoin. Ménagez cela comme vous pourrez. L'Écriture dit que le juste vit de ses inventions. Il n'y a personne qui n'en ait pour les choses qu'elle affec- tionne ; mais celles qui regardent le bien réussissent plus difficilement parce que Dieu veut qu'on exerce la patience. »

lY. 20may 1651.

« J'ay tiré pour vous le mystère de la mort de Nostfe Seigneur Jésus Christ. Je vous diray qu'il m'est eschu le mesme mystère, ce qui m'a donné pensée que celuy ci ex- prime tous les autres qui l'ont précédé, puisqu'ils se doi- vent tous terminer à cette mort adorable, qui devoit seule opérer la rédemption du monde. De mesme que dans une ame tous les bons désirs, les bons mouvements et les bonnes actions que Dieu luy fait faire, n'ont point leur perfection et ne contribuent point à ^ [son] salut, jusqu'à ce qu'ils soient arrivez à ce point d'opérer la mort de la volonté qui s'anéantit heu- reusement dans celle de Dieu ; après quoy la résurrection ne peut manquer de suivre, qui donne la vie immortelle à cette ame qui a renoncé au principe de la mort spirituelle qui est la volonté propre. Taschons donc, ma chère sœur, de prati- quer la vertu de nostre mystère qui est la volontaire accepta-

I. Texte de Victor Cousin et de l'édition de i858 : leur.

�� �