Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, II.djvu/272

Cette page n’a pas encore été corrigée


2S6 ŒUVRES

Société, lequel, en présence de personnes dignes de foy, luy fit prière, de vostre part, de ne point faire de repartie à cette réplique, disant que s'il restoit des difficultez entre vous, on pourroit s'en esclaircir de vive voix, et que vous ne desiriez pas que cette réplique (laquelle n'estoit escrite que pour luy seul) fust communiquée à personne : veu mesme qu'on ne peut publier le secret des lettres (qui sont des entretiens particuliers), sans le violer en mesme temps. Il adjoute ensuite qu'un de mes intimes amys, depuis trente ans et plus, plain d'honneur, de doctrine et de vertu, luy avoit, quelques jours avant ma lettre, faict les deux mesmes questions ; que cela luy avoit donné lieu de faire response par escrit à cet amy, par laquelle il ne s'est pas contenté de satisfaire à sa curiosité sur ses deux demandes, mais qu'il y a de plus, par la mesme pièce, reparti à vostre seconde lettre, laquelle il a estimé ne debvoir tenir secrette plus long temps, qu'il n'a faict aucun scrupule de la publier, après avoir veu que vous Taviez vous mesme rendue publique par vostre petit livre, dans lequel vous avez pris la peine de coppier et faire imprimer très fidellement les mesmes mots et les mesmes périodes que vous avez employé en cette seconde lettre, pour vous expliquer de tout ce qui regarde la question du vuide ; et qu'il n'a faict aussy aucun scrupule d'y repartir, ni de communiquer aussy cette repartie à tous ses amys, après avoir appris que quelques uns des pères de vostre société, (faulte peut estre d'avoir la con- noissance de la prière quy lui avoit esté, de vostre part, portée par le père Talon, donnoient une très rude inter- prétation à son silence. Et, pour prévenir la question que je luy pouvois faire, pour quoy ce n'est pas à vous mesme qu'il addresse sa repartie, il me faict entendre qu'ayant leu la lettre dedicatoire de vostre livret, il y a veu des

�� �