Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, II.djvu/240

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
224
ŒUVRES

« J’en ay parlé plus amplement à messieurs vos frères, dont je vous dois la connoissance, et que j’ai priés de me conserver l’honneur de votre bienveillance. J’avois espéré de vous revoir un jour icy ; mais je voy que vos affaires ne l’ont pas encore permis, et j’ay peu d’espérance de passer par Clermont. Je souhaiterois de vous pouvoir donner des marques plus convainquantes de l’estime que j’ay pour vous, et de la passion que j’ay pour tout ce qui regarde feu Mons. Pascal ; mais je vous supplie de vous contenter cependant de celles-cy. Je suis,

« Monsieur,

« Vostre très humble et très obéissant serviteur,

Leibnitz.
À Paris, le 30 Août 1676.

Pouvons-nous nous faire quelque idée des traités énumérés dans la lettre à Perier ?

I. La première pièce signalée par Leibniz nous a été conservée grâce à la copie qu’il en fit faire (ff. 1–9 des Pascaliana). Elle expose les principes de la théorie des sections coniques, principes qui sont en partie empruntés à Desargues.

    n’y a pas longtemps qu’on a donné une nouvelle méthode des Sections Coniques dont l’auteur était amy de feu Mons. de Bosse et disciple de Mons. Desargues qui était grand amy de Mons. Pascal. Et cet auteur parle aussi des proprietez des lignes coupées harmoniquement et de leur usage aux Coniques d’une manière fort approchante de celle-cy. Et je m’en étonne d’autant moins que Mons. Pascal a toujours avoué qu’il devait beaucoup à Mons. Desargues en ces matières. » — Le géomètre auquel Leibniz fait allusion est évidemment La Hire qui publia en 1678 une Nouvelle méthode en Géométrie pour les Sections des surfaces coniques et cylindriques, en 1679 de Nouveaux éléments des sections coniques, en 1685 les Sectiones conicæ in novem libros distributæ. La Hire, peintre, et Bosse, graveur en taille-douce, sont tous deux cités par Desargues comme ses disciples dans l’étude de la perspective (Œuv. de Desargues, I, 3, 12 et 315). En revanche, La Hire ne connaissait certainement pas les travaux de Pascal sur les coniques (vide supra t. I, p. 249).