Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, I.djvu/352

Cette page n’a pas encore été corrigée


LETTRE DEDICATOIRE

A

MONSEIGNEVR

LE CHANCELIER».

SUR LE SUJET DE LA MACHINE NOUVELLEMENT INVENTÉE PAR LE SIEUR B. P. POUR FAIRE TOUTES SORTES d'oPERATIONS d'arithmétique PAR UN MOUVEMENT RÉGLÉ SANS PLUME NY JETTONS

AVEC

Un advis nécessaire à ceux qui auront curiosité de voir ladite machine â: s'en servir.

i645

A MONSEIGNEUR

LE CHANCELIER.

Monseigneur,

Si le public reçoit quelque utilité de l'invention que j'ay treuvée pour faire toutes sortes de règles d'Arithmétique par une manière aussi nouvelle que commode, il en aura plus d'obligation à V. Gran- deur* qu'à mes petits efforts, puisque je ne me sçau-

��I, Tallemant des 'Réau\ (Historiette CLXI) parle ainsi du chance- lier Séguier : « L'homme du monde le plus avide de louanges... il est le premier qui se soit avisé de se faire traitter de Grandeur. »

�� �