Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, I.djvu/265

Cette page n’a pas encore été corrigée


VERS DE JACQUELINE PASCAL 217

��EPIGRAMME, POUR REMERCIER DIEU DU DOK DE LA POESIE.

Aoust 1638,

Je ne suis pas si fort saisie

Des faveurs de la poésie, Que je ne reconnaisse humblement devant tous.

Grand Dieu! que ce n'est pas l'estude

Qui m'a donné cette habitude, Et, sans la mériter, que je la tiens de vous.

��STANCES SUR LE MESME SUJET.

Aoust 1638.

Père de ce grand univers.

Si l'ardeur de faire des vers Par de puissants ressorts tient mon ame enchantée,

J'avoue humblement devant tous

Que je tiens cette ardeur de vous ; De vous, dis-je, o grand Dieu ! sans l'avoir méritée.

Oui, je tiens de votre bonté

Ce beau don si fort souhaitté Par les ardents désirs de tant de belles ames;

Et par un secret jugement.

Mon jeune et foible entendement Est par vous éclairé de ces divines flammes.

�� �