Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres de Blaise Pascal, I.djvu/258

Cette page n’a pas encore été corrigée


210 ŒUVRES

Que nos cœurs à ce coup soient remplis d'allégresse, Puisque nos ennemis vont estre renversez, Qu'un Dauphin va porter dans leur sein la tristesse, Et que tous leurs desseins s'en vont bouleversez.

François, payez vos vœux à la Divinité : Ce cher Dauphin, par vous si longtemps souhaitté,' Contentera bien tost votre juste espérance.

Grand Dieu 1 je te conjure avec affection De prendre notre Reine en ta protection, Puisque la conserver, c'est conserver la France I

��EPIGRAMME

SUR LE MOUVEMENT QUE LA REYNE A SENTY DE SON ENFANT,

PRESENTEE AUSST À S. M.*

��May 1638,

Cet invincible enfant d'un invincible père

Desjà nous fait tout espérer; Et quoy qu'il soit encore au ventre de sa mère,

Il se fait craindre et désirer. Il sera plus vaillant que le dieu de la guerre, Puisqu'avant que son œil ait vu le firmament,

S'il remue un peu seulement. C'est à nos ennemis un tremblement de terre.

��I. Le sujet qui inspire ici la jeune Jacqueline constituait alors un événement officiel. Bassompierre écrit dans ses Mémoires : « Ce mesme mois le jeudi aS^ (le 22, rectifie l'annotateur), la rejrne sentit bouger l'enfant dont elle estoit grosse. »

�� �