Ouvrir le menu principal

Page:Œuvres complètes de Jean-Jacques Rousseau - II.djvu/799

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


TABLE

DES

MATIÈRES CONTENUES DANS CE VOLUME.

Pages.
LA NOUVELLE HÉLOISE ([* 1])
Préface 
 23
Seconde préface 
 27
PREMIÈRE PARTIE
Lettre première, à Julie 
 57
Son maître d’études, devenu amoureux d’elle, lui témoigne les sentiments les plus tendres. Il lui reproche le ton de cérémonie en particulier, et le ton familier devant tout le monde.
Lettre II, à Julie 
 63
L’innocente familiarité de Julie devant tout le monde avec son maître d’études retranchée. Plaintes de celui-ci à cet égard.
Lettre III, à Julie 
 66
Son amant s’aperçoit du trouble qu’il lui cause, et veut s’éloigner pour toujours.
Premier billet de Julie 
 68
Elle permet à son amant de rester, et de quel ton.
Réponse 
 68
L’amant persiste à vouloir partir.
Second billet de Julie 
 68
Elle insiste sur ce que son amant ne parte point.
Réponse 
 69
Désespoir de l’amant.
Troisième billet de Julie 
 69
Ses alarmes sur les jours de son amant. Elle lui ordonne d’attendre.
Lettre IV, de Julie 
 69
Aveu de sa flamme. Ses remords. Elle conjure son amant d’user de générosité à son égard.
Lettre V, à Julie 
 73
Transport de son amant. Ses protestations du respect le plus inviolable.
Lettre VI, de Julie à Claire 
 77
Julie presse le retour de Claire, sa cousine, auprès d’elle, et lui fait entrevoir qu’elle aime.
Lettre VII. Réponse 
 79
Alarmes de Claire sur l’état du cœur de sa cousine, à qui elle annonce son retour prochain.
Lettre VIII, à Julie 
 84
Son amant lui reproche la santé et la tranquillité qu’elle a recouvrées, les précautions qu’elle prend contre lui, et ne veut plus refuser de la fortune les occasions que Julie n’aura pu lui ôter.
Lettre IX, de Julie 
 87
Elle se plaint des torts de son amant, lui explique la cause de ses premières alarmes, et celle de l’état présent de son cœur ; l’invite à s’en tenir au plaisir délicieux d’aimer purement. Ses pressentiments sur l’avenir.
Lettre X, à Julie 
 92
Impression que la belle âme de Julie fait sur son amant. Contradictions qu’il éprouve dans les sentiments qu’elle lui inspire.
Lettre XI, de Julie 
 95
Renouvellement de tendresse pour son amant, et en même temps d’attachement à son devoir. Elle lui représente combien il est important pour tous deux qu’il s’en remette à elle du soin de leur destin commun.
Lettre XII, à Julie 
 98
Son amant acquiesce à ce qu’elle exige de lui. Nouveau plan d’études qu’il lui propose, et qui amène plusieurs observations critiques.
Lettre XIII, de Julie 
 107
Satisfaite de la pureté des sentiments de son amant, elle lui témoigne qu’elle ne désespère pas de pouvoir le rendre heureux un jour ; lui annonce le retour de son père, et le prévient sur une surprise qu’elle veut lui faire dans un bosquet.
Lettre XIV, à Julie 
 111
État violent de l’amant de Julie. Effet d’un baiser qu’il a reçu d’elle dans le bosquet.
  1. La table et les sommaires qui en font partie ne se trouvent point dans les deux premières éditions d’Amsterdam et de Paris, 1761. Tout nous porte même à croire que ces sommaires ne sont point de Rousseau, et un passage de l’ouvrage de Dusaulx (De mes rapports avec J. J. Rousseau, p. 69) semble confirmer cette opinion. Cependant comme ces sommaires sont utiles et faits avec soin, et que tous les éditeurs des œuvres complètes les ont adoptés, c’étoit pour nous un devoir de les conserver dans cette édition. G. P.