Modernités/Drôles et Seigneuresses/Bonne Piste

E. Giraud et Cie, éditeurs (p. 85).


BONNE PISTE


Madame est à genoux, qui boucle et fait les malles,

La Bourse est à la baisse et Monsieur au Grand prix
Sur les chevaux anglais ayant mis ses paris,
On va prendre les bains de mer aux Grandes Dalles,
Un hameau de pêcheurs aux taudis noirs et sales,
Où l’on pourra dans l’ombre user les grands habits
Louis seize de l’hiver et baigner les babys.

Monsieur, blême et nerveux, tord ses moustaches pâles,
Quand tout à coup fixant sa femme aux yeux charmants,
Lourds de pleurs :
Lourds de pleurs :Défais ça, vite, en trois mouvements.
« Cours chez Rouff et Mantel, nous partons pour Deauville. »
Et cynique, envahi d’une rougeur fébrile,
Il lui montre annoncé dans les déplacements
Du sport :
Du sport :Baron Hulot, villa Marneff. Trouville.