Livre:Moret - L’emploi des mathématiques en économie politique.djvu

Moret - L’emploi des mathématiques en économie politique.djvu
TitreL’Emploi des mathématiques en économie politique Voir l'entité sur Wikidata
AuteurJacques Moret Voir l'entité sur Wikidata
Maison d’éditionM. Giard & É. Brière
Lieu d’éditionParis
Année d’édition1915
BibliothèqueUniversité de Toronto -> Internet Archive
Fac-similésdjvu
AvancementÀ valider

Pages


TABLE DES MATIÈRES




Opportunité de l’emploi des mathématiques en économie politique


CHAPITRE PREMIER
Justification de l’emploi des mathématiques en économie politique


§ 1. — Les mathématiques sont appropriées aux études économiques 
 5.
§ 2. — Les mathématiques sont susceptibles de rendre de grands services dans les recherches économiques 
 11.
§ 3. — Les mathématiques sont nécessaires pour aborder l’étude des phénomènes économiques généraux 
 21.
§ 4. — L’École de Lausanne 
 26.


CHAPITRE II
Objections à l’emploi des mathématiques en économie politique


§ 1. — Les différentes espèces d’objections 
 29.
§ 2. — Les mathématiques seraient inapplicables à l’économie politique parce qu’elle constitue une science morale 
 34.
§ 3. — Les théories mathématico-économiques seraient des spéculations purement académiques 
 41.
§ 4. — La prétendue stérilité de l’emploi des mathématiques en économie politique 
 48.


Historique de l’emploi des mathématiques en économie politique


CHAPITRE PREMIER
Les précurseurs de l’emploi des mathématiques en économie politique


§ 1. — Première période : 1711-1800 
 64
§ 2. — Deuxième période : 1800-1870 
 69


CHAPITRE II
Les fondateurs de l’économie pure


§ 1. — Hermann Heinrich Gossen 
 84
§ 2. — William Stanley Jevons 
 91
§ 3. — Alfred Marshall 
 99
§ 4. — Léon Walras 
 105



CHAPITRE III
Les principaux économistes mathématiciens


§ 1. — Wilhelm Launhardt 
 114
§ 2. — Francis Ysidro Edgeworth 
 119
§ 3. — Rudolf Auspitz et Richard Lieben 
 129
§ 4. — Irving Fisher 
 136
§ 5. — Vilfredo Pareto 
 143


CHAPITRE IV


Indications bibliographiques 
 112


Consistance de l’emploi des mathématiques en économie politique


CHAPITRE PREMIER
Équilibre de l’échange de deux marchandises entre elles


§ 1. — La théorie de l’échange de W. St. Jevons 
 159
§ 2. — La théorie de l’échange de L, Walras 
 162
§ 3. — Une objection de principe à la théorie de l’échange de L. Walras 
 173
§ 4. — Quelques critiques formulées par Joseph Bertrand 
 177


CHAPITRE II
Théorie générale, d’après Walras, de l’équilibre économique


§ 1. — L’échange 
 182
§ 2. — La production 
 188


CHAPITRE III
Appareil imaginé par le professeur Irving Fisher 
 195


CHAPITRE IV
Étude de l’équilibre économique en tenant compte de la mutuelle dépendance des biens


§ 1. — La mutuelle dépendance des biens 
 207
§ 2. — Les courbes d’indifférence et la courbe de contrat du Professeur F.-Y. Edgeworth 
 208
§ 3. — Généralisation de la théorie précédente. — Les idées du Professeur Irving Fisher 
 212
§ 4. — Expression générale des conditions de l’équilibre économique sous un régime de libre concurrence, en tenant compte de l’interdépendance des biens 
 217


CHAPITRE V
Les derniers travaux de M. Vilfredo Pareto


§ 1. — Les indices de l’ophélimité 
 221
§ 2. — Les fondements de la théorie de l’équilibre économique de M. V. Pareto 
 226
§ 3. — Les liaisons économiques 
 230
§ 4. — Détermination de l’équilibre de l’échange 
 234
§ 5. — Détermination de l’équilibre de la production 
 241