Livre:Monneron - Poésies, 1852.djvu

Monneron - Poésies, 1852.djvu
TitrePoésies de Frédéric Monneron Voir l'entité sur Wikidata
AuteurFrédéric Monneron Voir l'entité sur Wikidata
Maison d’éditionGeorges Bridel
Lieu d’éditionLausanne
Année d’édition1852
BibliothèqueGoogle
Fac-similésdjvu
AvancementÀ valider

Pages

TABLE.



POÉSIES DIVERSES.
I. 
 41
III. 
 50
IV. 
 53
VI. 
Les Alpes (poème) 
 61
XIII. 
 111
XV. 
 119
XVII. 
 128
XVIII. 
 135


FRAGMENTS.
III. 
 158
  
Notes 
 165

POÉSIES


DE


FRÉDÉRIC MONNERON,


RECUEILLIES PAR SES AMIS.


Et si quelqu’un de vous, poète au long espoir,
Hardi, l’éclair au front, insoucieux de choir,
S’il tombe, hélas ! au précipice,
Gardez dans votre cœur au chantre disparu,
Plus sûr que l’autre marbre auquel ou avait cru,
Un tombeau qui veille et grandisse.

Sainte-Beuve.



PUBLIÉ PAR GEORGES BRIDEL, ÉDITEUR.
En vente chez Delafontalne et Cie, libraires.
LAUSANNE, 1852.