Ouvrir le menu principal

Livre:Lévis - Les Voyages de Kang-Hi, Tome I.djvu

Lévis - Les Voyages de Kang-Hi, Tome I.djvu
TitreLes Voyages de Kang-Hi ou Nouvelles lettres chinoises
Volumetome I
AuteurGaston de Lévis Voir et modifier les données sur Wikidata
Maison d’éditionChez Ant. Aug. Renouard
Lieu d’éditionParis
Année d’édition1812
BibliothèqueBibliothèque nationale de France
Fac-similésdjvu
AvancementÀ corriger
SérieTome ITome II

Pages


TABLE


Des matières contenues dans ce volume.




Préface.
page v


Lettre première.

Le mandarin Kang-hi à son ami Wam-po.

Voyage de Suez à Alexandrie par le canal, et d’Alexandrie à Marseille. La navigation perfectionnée ; bizarrerie de la langue française, et difficulté de la prononcer.
     


Lettre II.

Tai-na à Fo-hi-lo sa sœur.


Voyage de Marseille à Lyon par le canal qui côtoie le Rhône ; aspect du pays qu’elle parcourt, comparé à celui que présente la Chine. Remarques sur les femmes du midi de la France.
     


Lettre III.

Kang-hi à Wam-po.

Manufactures de Lyon. L’économie du temps dans les arts, utile sur-tout dans un pays où l’agriculture et la population n’ont pas reçu tout l’accroissement dont elles sont susceptibles.
     


Lettre IV.

Du même au même.

Arrivée à Paris. Description de cette capitale ; le Louvre, le nouveau jardin des Tuileries, les thermes, la grande tour.
     


Lettre V.

Du même au même.

Réflexions sur les voyages. Contraste entre les villes chinoises et les cités européennes. Nouvelle forme des églises.
     


Lettre VI.

Tai-na à sa sœur.

Elle fait connoissance avec la femme d’un banquier, et va passer la soirée chez elle ; elle y trouve plusieurs autres dames : leurs réflexions sur la parure, les modes, etc.
     


Lettre VII.

La même à la même.

On lui emprunte toutes ses robes, et jusqu’à ses pendants d’oreille ; le vieux savant et le jeune étourdi.
     


Lettre VIII.

Kang-hi à Wam-po.

Il prend le costume européen, et pourquoi. Remarques sur les entretiens des Français ; envoi du tableau figuré d’une de ces conversations.


Lettre IX.

Du même au même.

Visite d’un auteur.
     


Lettre X.

Le colao Van-ta-zyn au mandarin Kang-hi.

Il lui ordonne de la part de l’empereur de prendre des renseignements sur la population et le gouvernement des différents états européens ; arrivée à la Chine d’une ambassade de l’Amérique orientale.
     


Lettre XI.

Kang-hi à Kan-ta-zin.

Réponse à la précédente, et envoi d’un mémoire sur les causes de la grande population de la Chine, et des famines que l’on y éprouve. Piece communiquée à un administrateur français pour en obtenir, en échange, des renseignements précieux.
     


Lettre XII.

Kang-hi à Wam-po.

Portrait de madame de Fensac, et détails sur sa société.
     


Lettre XIII.

Du même au même.

Bibliothèque. Mosaïque littéraire.
     


Lettre XIV.

Du même au même.

Sur les arts ; cause de la supériorité des Occidentaux dans cette partie ; différentes manieres de représenter la Divinité ; influence de la religion sur les arts. Connoisseurs Européens.
     


Lettre XV.

Du même au même.

Déclaration d’amour à madame de Fensac, et lettre à son mari.
     


Lettre XVI.

Du même au même.

Elle contient la réponse de madame de Fensac, qui justifie les mœurs françaises, et donne un rendez-vous à Kang-hi.
     


Lettre XVII.

Du même au même.

Description de Saint-Germain, résidence d’été des souverains de la France, le château, les jardins, le pont, la pyramide expérimentale, etc.
     


Lettre XVIII.

Du même au même.

Description des paragrêles.
     


Lettre XIX.

Du même au même.

Sur les spectacles ; détails sur les théâtres chinois ; réflexions sur le goût des spectacles commun à toutes les nations civilisées ; origine de ce goût ; opinion des philosophes Chinois sur les représentations théâtrales.
     


Lettre XX.

Fo-hi-lo à Tai-na sa sœur.

Fragment. Histoire d’Ida-né.
     


Lettre XXI.

Kang-hi à Wampo.

Sur la singulière acception que l’on donne en France au mot esprit, et sur le désir immodéré d’en montrer.
     


FIN DE LA TABLE DU TOME PREMIER.