Livre:Choix de discours de réception à l'Académie françoise, tome I, 1808.djvu

Choix de discours de réception à l'Académie françoise, tome I, 1808.djvu
TitreChoix de discours de réception à l'Académie françoise, tome I
Volume1
Maison d’éditionDemonville, Imprimeur-libraire
Lieu d’éditionParis
Année d’édition1808
BibliothèqueGoogle Books
Fac-similésdjvu
AvancementÀ corriger
SérieIII

Pages

t - Titre - TdM TdM TdM TdM  xi  xii  xiii  xiv  xv  xvi  xvii  xviii  xix  xx  xxi  xxii  xxiii  xxiv  xxv  xxvi  xxvii  xxviii  xxix  xxx  xxxi  xxxii  xxxiii  xxxiv  xxxv  xxxvi  xxxvii  xxxviii  xxxix  xl  xli  xlii  xliii  xliv 001 002 003 004 005 006 007 008 009 010 011 012 013 014 015 016 017 018 019 020 021 022 023 024 025 026 027 028 029 030 031 032 033 034 035 036 037 038 039 040 041 042 043 044 045 046 047 048 049 050 051 052 053 054 055 056 057 058 059 060 061 062 063 064 065 066 067 068 069 070 071 072 073 074 075 076 077 078 079 080 081 082 083 084 085 086 087 088 089 090 091 092 093 094 095 096 097 098 099 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 -


TABLE
DES ARTICLES CONTENUS DANS LE PREMIER VOLUME.


De l’Académie françoise
Page xj
Discours de M. Patru, reçu à la place de M. Porchères d’Arbaud
Discours de M. l’abbé de Montigny, reçu à la place de M. Boileau. Réflexions sur les langues.
Discours de M. Bossuet, reçu à la place de M. du Châtelet. Sur les avantages de l’institution de l’Académie.
Des établissemens formés sous Louis XIV pour le développement dss Sciences, par M. Gallois, reçu à la place de M. Bourzeis.
Des rapports de l’Éloquence avec le bien public, par M. d’Aucour, reçu à la place de M. de Mézerai.
Discours de M. Racine, en réponse à ceux de M. Thomas Corneille, reçu à la place de M. P. Corneille son frère et de M. Bergeret, reçu à la place de M. de Cordemoy. Éloge de Pierre Corneille.
Discours de M. de Fénélon, reçu à la place de M. Pélisson. Des grâces de l’élocution.
Portrait du cardinal de Richelieu, par M. de la Bruyère, reçu à la place de M. de la Chambre.
Parallèle des anciens et des modernes, par M. Charpentier, dans sa réponse au discours de M. de la Bruyère.
Discours de M. l’abbé de Saint-Pierre, reçu à la place de M. Bergeret. Des avantages des belles-lettres.
Discours de M. de Valincour, reçu à la place de M. Racine. Éloge de Racine
Réponse de M. de la Chapelle, au discours de M. de Valincour. De Corneille et de Racine
Discours de M. le marquis de Saint-Aulaire, reçu à la place de M. Testu, abbé de Belval.
Discours de M. Houdart de Lamotte, reçu à la place de M. Thomas Corneille. De l’influence des grands écrivains sur la perfection des langues.
Discours de M. le maréchal-duc de Villars, reçu à la place de M. de Chamillart, évêque de Senlis.
Discours de M. le duc de la Force, reçu à la place de M. Bruslart de Sillery, évêque de Soissons.
Discours de M. Massillon, reçu à la place de M. l’abbé de Louvois. Des progrès de la langue française
 130
Réponse de M. l’abbé Fleury, au discours de M. Massillon. De l’éloquence chrétienne.
Compliment fait au Roi le 22 juillet 1719 lorsqu’il honora l’Académie de sa présence.
Du véritable usage de l’étude des belles-lettres, par M. de Valincour, dans sa réponse au discours de M. de Portail, reçu à la place de M. l’abbé de Choisy.
Discours de M. de Chalamont de la Visclède, de l’Académie de Marseille, au sujet de l’adoption de cette Académie par l’Académie françoise.
Discours de M. de Fontenelle, au discours de M. de la Visclède.
Réponse de le président de Montesquieu, reçu à la place de M. de Sacy.
Discours de M. de la Faye, reçu à la place de M. de Valincour
Réponse de M. de Lamotte au discours de M. de La Faye. Éloge de M. de Valincour.
Discours de M. l’abbé d’Olivet, avant la distribution des prix. Conseils aux jeunes orateurs.
Discours de M. de la Trémoille, reçu à la place de M. le maréchal d’Estrées.
Réponse de M. le marquis de Saint-Aulaire, au discours de M. de la Trémoille.
Discours de M. de Fontenelle, doyen et directeur de l’Académie, à l’ouverture de l’assemblée publique du 25 août 1744 
 215
Discours de M. deMairan, reçu à la place de M. le marquis de Saint-Aulaire. De l’union de l’érudition avec le talent de la parole 
 220
Discours de M. de Maupertuis, reçu à la place de M. l’abbé de Saint-Pierre. Des rapports et de la différence entre le géomètre et l’académicien 
 228
Discours de M. de Voltaire, reçu à la place de M. le président Bouhier. Des effets de la poésie sur le génie des langues 
 237
Du perfectionnement des langues, par M. Duclot, reçu à la place de M. de Montgault 
 256
Discours de M. de Buffon, reçu à la place de M. Langues de Cergy. Sur le style 
 262
De Molière et de Destouches, par M, Gresset, dans sa réponse au discours de M. de Boissy, reçu à la place de M. Destouches 
 276
Discours de M. d’Alembert, reçu à la place de M. de Sansui, évêque de Vence. Réflexions su l’éloquence 
 284
Réponse d* uiiidÈscoiir* :de d/dlMmberuLSr. , L’ÉLOQUENCE de LA CHAIRE VER» LRltlLlBV tm DTX-HUI. , tIÈMR SIÈCLE 
 293
Portrait de M. de Montesquieu, par il/, de £huNN*ü8run,. ..qui Jlii spct^di deufr su ÿlaerid’djeàâdifâcieiL 
 300
De la nécessité d’orner les vérités évangéliques, par M. l’abbé de Bois ont, reçu à la place de M. Boyer, évêque de Mirepoix 
 305
De l’égalité, par M. de M------ reçu à la place de M. le cardinal de Soubise 
 312
Discours de M. Séguier, reçu à la place de M. de Fontenelle. Éloge de Fontenelle. 
 317
Réponse de M. le duc de Nivernois, au discours de M, Séguier. Considérations sur Fontenelle. 
 327
De L’UNITERSAUTÉ DÉ LA LANGUE FRANÇOISE, ptf M. de Condamine, reçu à la place de M. de Péuréuévéque dm» * ’ Remiée. 
 344
RjÉFONSE de M. de Buffon, au disours de M. de la Condamine. 
 351
Du PARADOXE QUI ATTRIBUE AUX LETTRES LA CORRUPTION DES moeurs, parMi &ztt/w*,reçm à. la place de &.Fabbé Th*Resnek 
 354
Discours de M. Thomas, reçu à la place de M. Hardion.. De L’HOMME DE LETTRES CONSIDÉRÉ COMME CITOYEN 
 358
Réponse de M. le prince Lois de- Rohan, au discours de M. Thomas. 
 379
Discours de M. de Condillac, reçu à là plàcedfe Bf. l’atàU :d’Olivet. Du DÉVELOPPEMENT DE L’ESPRIT HUMAIN 
 384
Discours de M. Saint-L*n&erl,Teqa m là pbce dé M. l’abdé Trublet. Des.produgtions.de l’esprit dans Esadinpéeens r AGÉSC^x * ** Vî r T ‘ ’ 
 399
Discours de M. Ae Bemème de Btiertne, arehoréqofe de Toulouse, reçu la place de M. le duc de VîÜars. 
 414
Réponse de M. Thomas y au disftourt de M.de Brierme. Sur l’esprit DES : AFP AIRES 
 418
Discours de M. le prince deBeauveau 3 reçu à-la place do M«lepoésulentl/dtezif& 
 440
Réponse de M. l’abbé de Poisenon y au diftootar* de M’, de Bcouve 
 446
Discours de M. Gaillard, reçu à la place deM. l’abbè-Akuy^De là protection accordée par les roxs.m France aux OCIÉXÉSSAVANTES.. 
 453
Discours de M. l’abbé Arnaud, reçu à la place de M. de Mairans. Caractère des langues anciennes, comparées avec LA LANGUE FRANÇOISE 
 464