Livre:Ampère - L’histoire romaine à Rome, tome 1.djvu

Ampère - L’histoire romaine à Rome, tome 1.djvu
TitreL’Histoire romaine à Rome
Volume1
AuteurJean-Jacques Ampère Voir l'entité sur Wikidata
Maison d’éditionMichel Lévy
Lieu d’éditionParis
Année d’édition1862
BibliothèqueBibliothèque nationale de France
Fac-similésdjvu
AvancementÀ corriger
SérieTome 1 - Tome 2 - Tome 3 - Tome 4

Pages

- - - -
Introduction :  i  ii  iii  iv  v  vi  vii  viii  ix  x  xi  xii  xiii  xiv  xv  xvi  xvii  xviii  xix  xx  xxi  xxii  xxiii  xxiv  xxv  xxvi  xxvii  xxviii  xxix  xxx  xxxi  xxxii  xxxiii  xxxiv  xxxv  xxxvi  xxxvii  xxxviii  xxxix  xl  xli  xlii  xliii  xliv  xlv  xlvi  xlvii  xlviii  xlix  l  li  lii  liii  liv  lv  lvi  lvii  lviii  lix  lx  lxi  lxii  lxiii  lxiv
001 002 003 004 005 006 007 008 009 010 011 012 013 014 015 016 017 018 019 020 021 022 023 024 025 026 027 028 029 030 031 032 033 034 035 036 037 038 039 040 041 042 043 044 045 046 047 048 049 050 051 052 053 054 055 056 057 058 059 060 061 062 063 064 065 066 067 068 069 070 071 072 073 074 075 076 077 078 079 080 081 082 083 084 085 086 087 088 089 090 091 092 093 094 095 096 097 098 099 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489
Tdm Tdm Tdm Tdm Tdm
Errata
Lieux et monuments
TABLE DES MATIÈRES

PREMIÈRE PARTIE
LA ROME PRIMITIVE ET LA ROME DES ROIS.

Formation de l’horizon romain et du sol de la campagne romaine. — Formation des collines de Rome. — Époque du grand lac qui couvrait le sol de Rome. — Le sol de Rome mis à nu par l’écoulement du grand lac. — Persistance de l’action des forces volcaniques dans l’âge historique. — Influence de la composition géologique du sol de Rome sur son histoire. 
 3



Le Tibre, changement de couleur, aspect primitif et aspect actuel, débordements anciens et modernes. — Le Vatican, le Janicule, le Champ de Mars avant Rome. — Lauriers sur l’Aventin. — Pâturages sur le Palatin. — Sources taries, collines abaissées, aplanies ou disparues. — Chênes sur le Cælius, bois sur l’Esquilin. — La Subûra. — Les saules du Viminal. Le Quirinal ; bois sacrés, restes de la forêt primitive. — Changement de forme des collines, exhaussement du sol. — Campagne de Rome, forêts détruites, changements dans le cours des eaux, lacs diminués ou supprimés. — Théâtre de l’histoire romaine. 
 19


Changement du climat de Rome, plus rigoureux à l’origine. — La malaria existait dans l’antiquité. — La cause de ce fléau est inconnue. — Il est combattu par l’habitation et la culture. — La malaria antérieure à Rome. 
 57


Peuples primitifs du Latium. — Saturne, la ville latine de Saturnia, temple Saturne. — Les Sicules, les Ligures, le Septimontium. — Détermination de l’étendue de la ville Sicule et Ligure antérieure à Rome. 
 74



Extension et dispersion des Pélasges. — Les Aborigènes alliés aux Pélasges. — Les Pélasges appartiennent à la race grecque. — Les Aborigènes ne sont pas les habitants primitifs du Latium. — Trace des Pélasges en Italie. — La Rome primitive, Roma Quadrata. 
 108


Murs pélasgiques en Asie, en Grèce, en Italie, aux environs de Rome. — Murs d’Alatri. — Vestiges de la religion des Pélasges. – Pan générateur. — L’antre lupercal. — Vesta, sanctuaire de Vesta. – Autres sanctuaires fondés par les Pélasges aux environs du Palatin. — Le mauvais œil. 
 124


Traditions poétiques localisées à Rome. — Évandre sur le Palatin. — Idylle à rejeter. — Ce qu’il y a de vrai dans cette fable et dans des fables analogues : la venue des Pélasges. — Hercule aux bords du Tibre. — Cacus dérobe les bœufs d’Hercule. Ce que contient cette tradition : une histoire de brigand, idées mythologiques qui s’y sont mêlées. — Souvenirs de Cacus an moyen âge. — Autel et temple d’Hercule. Une légende païenne. — L’Hercule du Capitole. — Caractère pélasgique et durée du culte d’Hercule. — Extension de la ville pélasgique sur les sept collines. 
 152


Fable des origines troyennes de Rome. — Sens historique de cette fable. — Ce qu’il y a de vrai dans le récit poétique de Virgile. — État ancien et moderne de la plage d’Ostie. — Fidélité historique et anachronismes de Virgile. — Traits de mœurs et de costume encore reconnaissables chez les habitants de la montagne. — La Rome d’Évandre — Souvenirs qu’a laissés la tradition poétique.  
 187


Pélasges et Sabins Aborigènes. — Sabins sur le Palatin. Nom mystérieux de Rome. — Sabins sur le Janicule, sur l’Aventin et au pied de l’Aventin. — Le Terentum, légende sabine. — Autel de Consus très-anciennement déterré. — Les Sabins au Quirinal avant Romulus. — Latins et Sabins, caractère de ces deux peuples et de leurs dieux, Saturne et Janus. — Famille des peuples sabelliques. — La Sabine est venue jusqu’à Rome. — Résultats de la cohabitation des Sabins et des Pélasges. — Traces d’un ancien établissement étrusque sur le Capitole. — Résumé de ce qui précède. Neuf Romes avant Rome. 
 219


De la légende historique et de la vérité qu’elle peut contenir. — Exposition de Romulus et de Rémus au bord du Vélabre. — La louve, louve du Capitole, époque des loups. — Romulus est un berger des rois d’Albe. — L’asile, antérieur à Romulus. – Un reste des murs de Romulus existe encore. — L’enceinte sacrée de Rome tracée selon le rite étrusque. — Où étaient les portes de la Rome du Palatin. — Présages consultés par les deux frères selon le rite étrusque. — Les vautours sont des faucons. — Romuria, forteresse pélasge devenue latine. — Romulus tue Rémus, double sens de la légende. — Prétendu tombeau de Rémus.  
 264


La vérité sur l’enlèvement des Sabines. — Guerres de quelques villes voisines de Rome contre Romulus ; ce que peut être son triomphe. — Temple de Jupiter Feretrius. — Guerre de Tatius et de Romulus ; le chef étrusque son allié. — Tarpéia. — Miracle, porte et temple de Janus ; légende mal comprise. — Combat dans le Forum — Mettus Curtius, lac de Curtius. — Retraite de Romulus, temple de Jupiter Stator. — Supplication des Sabines. — La paix jurée entre les deux rois ; en quel endroit. — Comitium, lieu d’assemblée des Sabins. — Vulcanal. — Ce que n’a pas fait Romulus. — Mort de Tatius. — Mort de Romulus. — Variantes de la tradition à ce sujet ; explication. — Tombeau et reliques de Romulus. – Chant du Vélabre. 
 302


Ascendant définitif des Sabins. — Culte et temple de Vesta. — La Porte Stercoraria. — Cloître des Vestales, et demeure de Numa. — Caractère guerrier des cultes institués par Numa. — Les Saliens, les Féciaux, la colonne de la guerre et le temple de Janus. — Le temple de la Bonne foi. — Le roman d’Égérie, fontaine d’Égérie à Rome, grotte d’Égérie près du lac de Némi. — Influence de l’Étrurie sur Rome, par l’intermédiaire des Sabins. — Divinités étrusques apportées à Rome par les Sabins et importation par eux des arts étrusques à Rome. — Sépulture de Numa.  
 353


La Rome sabine sur toutes les hauteurs excepté le Palatin et le Cælius. — Restes des Sabins aborigènes sur ces deux collines. — Cultes sabins et familles sabines sur le Quirinal. — Les Sabins sur le Viminal et l’Esquilin. — Le champ de Mars occupé par les Sabins ; Mars n’est pas un dieu romain. — Mars introduit par les Sabins dans la légende de Romulus. — Le Capitole sabin. — Les Sabins dans le Forum, les danses des Saliens. — Origine des étrennes. — Les Sabins tout autour du Palatin et sur l’Aventin ; dans l’espace qui sépare du Tibre l’Aventin et le Capitole. — Junon, Minerve, Diane, divinités sabines. — Les Sabins dans l’île Tiberine, dans le Trastevère. — Conclusion historique ; séparation et inégalité de la ville romaine et de la ville sabine. — Infériorité et dépendance de la première. — Grand rôle des Sabins dans l’histoire romaine.  
 391


Tullus Hostilius est un roi sabin. — Guerre d’Albe. — Le combat des Horaces et des Curiaces, les uns et les autres Sabins ; leurs tombeaux. — Meurtre d’Horatia. — Jugement de Marcus Horatius, Pila Horatia. — La poutre de la Sœur, lieu de l’habitation de la famille Horatia. — Bataille contre les Véiens et les Fidénates. — Destruction d’Albe. — Les Albains sur le Cælius. — César est Latin. — La Curia Hostilia, origine sabine des curies. — Guerre contre les Sabins expliquée. — Tullus Hostilius d’impie devient dévot. — Il veut attirer la foudre et périt. — Autre version de sa mort.  
 448