Ouvrir le menu principal

Wikisource β

Lettre de Joseph Royal à Alphonse Desjardins 1874-06-20

St Boniface ce 20 Juin 1874

[Où il est question de Riel]

Mon cher M. Desjardins,

Je vous ai mandé par télégraphe la remise du procès de nos amis à cet automne, septembre ou octobre. Il y aura terme spécial, je crois, de la Cour sur O. de la Reine. Sera-t-il possible de nous envoyer Chapleau pour qu’il soit ici vers le 15 septembre ? Hormis que l’amnistie nous arrive d’ici là ; — mais, y croyez-vous ?. — Pour moi, — non.

J’ai eu recours pour faire remettre le procès à un moyen qui aurait échoué devant Bet — mais qui a parfaitement réussi devant le G. en chef Wood. Dans ma preuve au greffier de la

[A Desjardins Ev M. P.
Montréal.]
Couronne j’ai donné 49 noms de témoins à assigner p or. comme nos termes sont fixés à 20 jours, et que cela se passait le 18 (le terme était commencé du 10), il a paru impossible au G. en chef de permettre l’institution de la première de ces causes avec espoir de la terminer le 30. Il y a eu remise par conséquent, sans que la défense l’ait demandée.

Riel est à St Paul. Je ne sais ce qu’il va advenir de Clarke ; le télégraphe vous l’aura probablement appris lorsque vous recevrez cette lettre.

Combien j’aurais aimé (ou plutôt j’aimerais) à être à Montréal le 24 juin ! — Bravo à Alfred La Rocque

Mes amitiés à tous.

Bien à vous
Joseph Royal


Lettre Joseph Royal 1874-06-20.djvu
Lettre Joseph Royal 1874-06-20.djvu