Les aventures de Tom Sawyer/Traduction Hughes, 1884/Conclusion

Traduction par William Little Hughes.
A. Hennuyer (p. 236).


CONCLUSION


Ainsi finit cette chronique. Comme je n’ai voulu raconter que l’histoire d’un écolier, il me serait difficile d’aller plus loin sans risquer de sortir du cadre que je me suis tracé. Quand on compose un roman dont les héros sont arrivés à l’âge de raison, le romancier sait où s’arrêter, c’est-à-dire à un mariage ; mais lorsqu’il s’agit d’enfants, on s’arrête où l’on peut.

La plupart des personnages qui figurent dans ce récit vivent encore. Il se peut que je sois tenté un jour ou l’autre de reprendre l’histoire des plus jeunes d’entre eux et de montrer ce qu’ils sont devenus en vieillissant. Le plus sage est de m’abstenir, pour le moment, de fournir aucun renseignement sur cette partie de leur existence.