Les Anacréontiques/Épithalame pour Stratocle

LXV

ÉPITHALAME POUR STRATOCLE


 
Des hommes et des Dieux, ô reine fortunée,
Vénus, de myrtes couronnée !

Éros, force des cieux, qui domptes les enfers !
Et toi, Dieu de la vie, ô fécond Hyménée !
Dieux beaux, charme de l’univers,
O Vénus, Éros, Hyménée,
C’est vous que je chante en mes vers !

Regarde, ô jeune époux, la beauté ton épouse !
Réveille-toi, jeune chasseur !
La perdrix dort encor dans l’humide pelouse ;
Mais le jour va venir, et, devant sa rougeur,
Crains de voir s’envoler ta proie !
L’heure est prompte, courte est la joie.
Réveille-toi, jeune chasseur,
Crains de voir s’envoler ta proie !

Favori de Vénus, Stratocle, époux heureux,
Vois ta verte Myrille en sa fraîcheur éclose ;
Vois la beauté de ses cheveux,
Vois la jeunesse de ses yeux,
De son teint virginal, Stratocle, vois la rose !
La rose est la reine des fleurs,
Myrille est la fleur des mortelles :
Respire, ô jeune époux, ses divines senteurs !
Ton verger, ce matin, de richesses nouvelles
Se pare aux rayons de Phébus.
Qu’il naisse, ô Stratocle, ami cher à Vénus,
Deux cyprès aux têtes jumelles !