Ouvrir le menu principal

Comment après la tempeste Pantagruel descendit es isles des Macræons.

Chapitre XXV.



Svs l’instant nous descendismez au port d’une isle laquelle on nommoit l’isle des Macræons. Les bonnes gens du lieu nous repceurent honnorablement. Un vieil Macrobe (ainsi nommoient ilz leur maistre eschevin) vouloit mener Pantagruel en la maison commune de la ville pour soy refraischir à son aise, & prandre sa refection. Mais il ne voulut partir du mole que tous ses gens ne feussent en terre. Après les avoir recongneuz, commenda chascun estre mué de vestemens, & toutes les munitions des naufz estre en terre exposées, à ce que toutes les chormes feissent chère lie. Ce que feut incontinent faict. Et Dieu sçayt comment il y fut beu & guallé. Tout le peuple du lieu apportoit vivres en abondance. Les Pantagruelistes leurs en donnoient d’adventaige. Vray est que leurs provisions estoient aulcunement endommaigées par la tempeste præcedente. Le repas finy Pantagruel pria un chascun soy mettre en office & debvoir pour reparer le briz. Ce que feirent, & de bon hayt. La reparation leurs estoit facile, par ce que tout le peuple de l’isle estoient charpentiers & tous artizans telz que voyez en l’Arsenac de Venise : & l’isle grande seulement estoit habitée en troys portz, & dix Parœces, le reste estoit boys de haulte fustaye, & desert comme si feust la forest de Ardeine.

A nostre instance le vieil Macrobe monstra ce que estoit spectable & insigne en l’isle. Et par la forest umbrageuse & deserte descouvrit plusieurs vieulx temples ruinez, plusieurs obelisces, Pyramides, monumens & sepulchres antiques, avecques inscriptions & epitaphes divers. Les uns en letres Hieroglyphicques, les aultres en languaige Ionicque, les aultres en langue Arabicque, Agarène, Sclavonique, & aultres. Des quelz Epistemon feist extraict curieusement

Ce pendent Panurge dist à frère Ian. Icy est l’isle des Macræons, Macræon en Grec signifie vieillart, home qui a des ans beaucoup.

Que veulx tu (dist frère Ian) que i’en face ? Veulx tu que ie m’en defface ? Ie n’estoys mie on pays lors que ainsi feut baptisée.

A propous (respondit Panurge) Ie croy que le nom de maquerelle en est extraict. Car maquerellaige ne compète que aux vieilles, aux ieunes compète Culletaige, Pourtant seroit ce à penser que icy feust l’isle Maquerelle original & prototype de celle qui est à Paris. Allons pescher des huitres en escalle.

Le vieil Macrobe en languaige Ionicque demandoit à Pantagruel comment & par quelle industrie & labeur estoit abourdé à leur port celle iournée en laquelle avoit esté troublement de l’air, & tempeste de mer tant horrificque. Pantagruel luy respondit que le hault servateur avoit eu esguard à la simplicité & syncère affection de ses gens : les quelz ne voyageoient pour guain ne traficque de marchandise. Une & seule cause les avoit en mer mis, sçavoir est studieux desir de veoir, apprendre, congnoistre, visiter l’oracle de Bacbuc, & avoir le mot de la Bouteille, sus quelques difficultez proposées par quelqu’un de la compaignie. Toutesfoys ce ne avoit esté sans grande affliction & dangier evident de naufraige. Puys luy demanda quelle cause luy sembloit estre de cestuy espovantable fortunal, & si les mers adiacentes d’icelle isle estoient ainsi ordinairement subiectes à tempeste, comme en la mer Oceane sont les Ratz de Sanmaieu, Maumusson, & en la mer Mediterranée le gouffre de Satalie, Montargentan, Plombin, Capo Melio en Laconie, l’estroict de Gilbathar, le far de Messine, & aultres.