Ouvrir le menu principal

Comment les nauchiers abandonnent les navires au fort de la tempeste.

Chapitre XX.



Ha (dist Panurge) vous pechez frère Ian mon amy ancien. Ancien dis ie, car de present ie suys nul, vo ’estes nul. Il me fasche le vous dire. Car ie croy que ainsi iurer vous face grand bien à la ratelle : comme à un fendeur de boys faict grand soulaigement celluy qui à chascun coup près de luy crie Han, à haulte voix : & comme un ioueur de quilles est mirificquement soulaigé quand il n’a iecté la boulle droict, si quelque home d’esprit près de luy panche & contourne la teste & le corps à demy du cousté auquel la boulle aultrement bien iectée eust faict rencontre de quilles. Toutes foys vous pechez mon amy doulx. Mais si præsentement nous mangeons quelque espèce de Cabirotades, serions nous en sceureté de cestuy oraige ? I’ay leu que sus mer en temps de tempeste iamais n’avoient paour, tousiours estoient en sceureté les ministres des Dieux Cabires tant celebrez par Orphée, Apollonius, Phrecydes, Strabo, Pausanias, Herodote.

Il radote, dist frère Ian, le paouvre Diable. A mille & millions, & centaines de millions de Diables soyt le Coqu cornard au Diable. Ayde nous icy hau Tigre. Viendra il ? Icy à orche. Teste Dieu plène de reliques, quelle patenostre de Cinge est ce que tu marmottez là entre les dens ? Ce Diable de fol marin est cause de la tempeste, & il seul ne ayde à la chorme. Par Dieu si ie voys là, ie vous chastieray en Diable tempestatif. Icy Fadrin mon mignon : tiens bien, que ie y face un nou Gregeoys, O le gentil mousse. Pleust à Dieu que tu feussez abbé de Talemouze, & celluy qui de præsent l’est feust guardian du Croullay. Ponocrates mon frère vous blesserez là. Epistemon guardez vous de la Ialousie, ie y ay veu tomber un coup de fouldre. Inse. C’est bien dict. Inse, inse, inse, inse. Vieigne esquif. Inse. Vertus Dieu qu’est ce là ? Le cap est en pièces. Tonnez Diables, petez, rottez, fiantez. Bren pour la vague. Elle a, par la vertus Dieu, failly à m’emporter soubs le courant. Ie croy que tous les millions de Diables tiennent icy leur chapitre provincial, ou briguent pour election de nouveau Recteur. Orche. C’est bien dict. Guare la cavèche hau mousse, de par le Diable hay. Orche. Orche.

Bebebebous, bous bous, (dist Panurge) bous, bous, bebe be bou bous. ie naye. Ie ne voy ne Ciel, ne Terre. Zalas, Zalas. De quatre elemens ne nous reste icy que feu & eau. Bouboubous, bous, bous. Pleust à la digne vertus de Dieu que à heure præsente ie feusse dedans le clos de Seuillé, ou chés Innocent le pastissier davant la cave paincte à Chinon sus poine de me mettre en pourpoinct pour cuyre les petitz pastez. Nostre home sçauriez vous me iecter en terre ? Vous sçavez tant de bien, comme l’on m’a dict. Ie vous donne tout Salmiguondinoys, & ma grande cacquerollière, si par vostre industrie ie trouve une foys terre ferme. Zalas, Zalas, ie naye. Dea, beaulx amys puys que surgir ne povons à bon port, mettons nous à la rade, ie ne sçay où. Plongez toutes vos ancres. Soyons hors ce dangier, ie vous en prie. Nostre ame plongez le scandal, & les bolides de grace. Sçaichons la haulteur du profond. Sondez nostre ame mon amy de par nostre Seigneur. Sçaichons si l’on boyroit icy aisement debout, sans soy besser. I’en croy quelque chose.

Uretacque hau (cria le pilot) Uretacque. La main à l’insail. Ame ne Uretacque. Bressine. Uretacque. Guare la pane. Hau amure, amure bas, Hau Uretacq, Cap en houlle. Desmanche le heaulme. Acappaye.

En sommes nous là dist Pantagruel. Le bon Dieu servateur nous soyt en ayde.

Acappaye hau, s’escria Iamet Brayer maistre pilot, acappaye. Chascun pense de son ame, & se mette en devotion, n’esperans ayde que par miracle des Cieulx.

Faisons, dist Panurge, quelque bon & beau veu. Zalas, Zalas, Zalas. Bou bou bebebebous, bous, bous. Zalas, Zalas, faisons un pelerin. Cza, ça, chascun boursille à beaulx liards. Cza.

Deça hau (dist frère Ian) de par tous les Diables. A poge. Acappaye on nom de Dieu. Desmanche le heaulme hau. Acappaye. Acappaye. Beuvons hau. Ie diz du meilleur, & plus stomachal. Entendez vous hault maiour dome. Produisez, exhibez. Aussi bien s’en va cecy à tous les millions de Diables. Apporte cy hau page mon tirouoir (Ainsi nommoit il son breviaire). Attendez tyre mon amy ainsi vertus Dieu voicy bien greslé & fouldroié vrayement. Tenez bien là hault, ie vous en prie. Quand aurons nous la feste de tous sainctz ? Ie croy que auiourd’huy est l’infeste feste de tous les millions de Diables.

Helas (dist Panurge) frère Ian se damne bien à crédit. O que ie y perds un bon amy. Zalas, Zalas, voicy pis que antan. Nous allons de Scylle en Caryde, holos ie naye. Confiteor. Un petit mot de testament frère Ian, mon père, monsieur l’abstracteur mon amy, mon Achates. Xenomanes mon tout. Helas ie naye, deux motz de testament. Tenez icy sus ce transpontin.