Ouvrir le menu principal
Le Parnasse contemporain : Recueil de vers nouveauxSlatkine ReprintsIII. 1876 (p. 36).




A. M. BLANCHECOTTE

————

I

RÉPONSE


Le grand travail est fait, l’effort est consommé,
La victoire est gagnée et la paix obtenue,
La tranquille douceur des soirs est survenue ;
Pardonnant et priant, le cœur a désarmé !

L’entier détachement de tous et de soi-même
A clos le sacrifice et scellé le passé :
Se pourrait-il qu’un jour tout fût recommencé
Et qu’on osât rouvrir le décevant poëme !

Eh quoi ! rentrée au port, tu reprendrais la mer,
Et de nouveau ta barque affronterait l’orage ?
Quand bienheureusement on a plié bagage,
Peut-on se replonger dans le tumulte amer ?

Non ! non ! je suis en route où m’emportent mes ailes,
Ce monde extérieur n’aura plus rien de moi ;
L’espoir n’est plus possible à qui n’a plus la foi :
Je me suis fiancée aux choses éternelles !