Ouvrir le menu principal
Le Parnasse contemporain : Recueil de vers nouveauxSlatkine ReprintsIII. 1876 (p. 326).




LOUIS RATISBONNE

————


DOMINA


Si tu disais : « Elle est sur l’Alpe nébuleuse
Ou dans le fond des mers la fleur que je voudrais » ;
J’irais te la chercher, cette fleur fabuleuse,
Dans la mer, dans le ciel, et te l’apporterais !

S’il te fallait mon sang, tout mon sang pour te plaire,
Tes beaux petits pieds blancs, je les y baignerais.
Oui, si tu me disais dans un jour de colère :
« Je ne veux plus te voir, ainsi meurs ! » — Je mourrais !

Et pour mieux éprouver ta puissance infinie,
A l’heure de la mort si tu me torturais,
Si quelqu’un t’embrassait pendant mon agonie
Et si tu me disais : « Souris ! » — je sourirais !