Ouvrir le menu principal
Mertens et fils (p. 218).


AUX FILLES DE CHAMBRE.


Filles de cbambre, dites-nous,
Qa’aymez-vous mieux, ou le vin doux,
Le sucre, la pâtisserie.
Ou le faire, en ce carnaval,
Deux on trois coups durant le bal,
Derrière la tapisserie ?