L’Encyclopédie/1re édition/SPHACELE

SPHACELE, s. m. en Chirurgie, est une corruption ou mortification totale de quelque partie, causée par l’interception du sang & des esprits. Voyez.

Ce mot est grec, σφάκελος, formé peut-être de σφάζω, je fais mourir. On l’appelle aussi quelquefois necrosis, & quelquefois sideratio. Voyez Necrosis & Sideration.

Le sphacele est différent de la gangrene, en ce que celle-ci n’est qu’une mortification commencée, &, pour ainsi dire, le commencement du sphacele, qui est une mortification parfaite & achevée. Voyez Gangrene.

On distingue le sphacele par la noirceur ou la lividité de la partie affectée, par sa mollesse, son insensibilité, & son odeur de cadavre.

Les autres causes du sphacele sont des ligatures trop serrées, des froids excessifs, les grandes inflammations, la morsure des chiens enragés, &c.

Un pié sphaceleux, suivant Aquapendente, doit être coupé dans la partie mortifiée un peu au-dessous du vif. Quand le pié est coupé, la chair morte qui reste doit être consumée en y appliquant un cautere actuel, répété à plusieurs reprises, jusqu’à ce que le malade sente la chaleur du feu. Voyez Amputation & Gangrene. (Y)