Ouvrir le menu principal

Idées sur la philosophie de l’histoire de l’humanité

Ajouter un fac-similé pour vérification, — comment faire ?


COMPTE RENDU DE L'OUVRAGE DE HERDER : "Idées en vue d'une philosophie de l'histoire de l'humanité"


Dans cet ouvrage, notre ingénieux et éloquent auteur fait montre d'une tournure d'esprit originale et déjà réputée. Aussi ne saurait-on le juger, non plus que tant d'autres écrits sortis de sa plume, selon le critère commun. On dirait que son génie ne se contente pas de recueillir les idées dans le vaste domaine des Sciences et des Arts, pour les adjoindre à d'autres idées susceptibles d'être communiquées ; mais c'est comme s'il transformait selon (pour reprendre son langage) une certaine loi de l'assimilation et d'après un procédé qui lui est propre, pour les intégrer à la façon de penser spécifique de son esprit ; ce qui les rend notoirement distinctes de celles dont d'autres âmes se nourrissent et tirent profit et en même temps moins aptes à être communiquées. Aussi bien, ce qui pour lui s'appelle Philosophie de l'Histoire, risque fort d'être tout autre chose que ce qu'on entend habituellement sous cette dénomination : il ne s'agit pas ici de rigueur logique dans la détermination des concepts, non plus que d'une discrimination méticuleuse et d'une justification des principes, mais nous sommes en présence d'un large regard perspectif jeté sur les choses sans s'y attarder vraiment, d'une sagacité habile à déceler les analogies, d'une imagination hardie par ailleurs dans l'utilisation de celles-ci ; on doit y joindre l'art de nous disposer favorablement à l'égard du sujet traité, grâce à un jeu de sentiments et d'impressions qui se manifestent comme les effets d'une grande densité de pensée ou comme des aperçus suggestifs, aptes de ce fait à laisser présumer en leur contenu davantage que ce qu'une froide analyse y décèlerait sans doute.