Ouvrir le menu principal
Texte établi par Charles Marty-LaveauxAlphonse Lemerre (p. 31-35).

Comment on vestit Gargantua.

Chapitre VIII.



Lvy estant en cest eage, son pere ordonna qu’on luy feist habillemens à sa liuree : laquelle estoit blanc & bleu. De faict on y besoigna, & furent faictz, taillez, & cousuz à la mode qui pour lors couroit.

Par les anciens pantarches qui sont en la chambre des comptes à Montsoreau, ie trouue qu’il feut vestu en la façon que s’ensuyt :

Pour sa chemise, furent levees neuf cens aulnes de toille de Chasteleraud, & deux cens pour les coussons en sorte de carreaulx, lesquelz on mist soubz les esselles. Et n’estoit poinct froncee, car la fronsure des chemises n’a esté inuentee sinon depuis que les lingieres, lors que la poincte de leur agueille estoit rompue, ont commencé besoigner du cul.

Pour son pourpoinct furent leuees huyt cens treize aulnes de satin blanc, & pour les agueillettes quinze cens neuf peaulx & demye de chiens. Lors commença le monde attacher les chausses au pourpoinct, & non le pourpoinct aux chausses, car c’est chose contre nature, comme amplement a declaré Olkam sus les exponibles de M. Haultechaussade.

Pour ses chausses feurent leuez vnze cens cinq aulnes, & vng tiers d’estamet blanc, & feurent deschisquetez en forme de colomnes striees, & crenelees par le derriere, affin de n’eschaufer les reins. Et flocquoit par dedans la deschicqueture de damas bleu, tant que besoing estoit. Et notez qu’il auoit tres belles griefues, & bien proportionnez au reste de sa stature.

Pour la braguette : feurent leuees seize aulnes vn quartier d’icelluy mesmes drap, & fut la forme d’icelle comme d’vn arc boutant, bien estachee ioyeusement à deux belles boucles d’or, que prenoient deux crochetz d’esmail, en vn chascun desquelz estoit enchassee vne grosse esmeraugde de la grosseur d’vne pomme d’orange. Car (ainsi que dict Orpheus libro de lapidibus, & Pline libro vltimo) elle a vertu erectiue & confortatiue du membre naturel. L’exiture de la braguette estoit à la longueur d’vne canne, deschiquetee comme les chausses, avecques le damas bleu flottant comme dauant. Mais voyans la belle brodure de canetille, & les plaisans entrelatz d’orfeuerie garniz de fins diamens, fins rubiz, fines turquoyses, fines esmeraugdes, & vnions Persicques, vous l’eussiez comparee à vne belle corne d’abondance, telle que voyez es antiquailles, & telle que donna Rhea es deux nymphes Adrastea & Ida, nourrices de Iupiter. Tousiours gualante, succulente, resudante, tousiours verdoyante, tousiours fleurissante, tousiours fructifiante, plene d’humeurs, plene de fleurs, plene de fruictz, plene de toutes delices. Ie aduoue dieu s’il ne la faisoit bon veoir. Mais ie vous en exposeray bien d’aduantaige au liure que i’ay faict De la dignité des braguettes. D’vn cas vous aduertis, que si elle estoit bien longue & bien ample, si estoit elle bien guarnie au dedans & bien auitaillee, en rien ne ressemblant les hypocriticques braguettes d’vn tas de muguetz, qui ne sont plenes que de vent, au grand interest du sexe feminin.

Pour ses souliers furent leuees quatre cens six aulnes de velours bleu cramoysi, & furent deschicquettez mignonement par lignes parallelles ioinctes en cylindres vniformes. Pour la quarreleure d’iceulx furent employez vnze cens peaulx de vache brune, taillee à queues de merluz.

Pour son saie furent leuez dix & huyt cens aulnes de velours bleu tainct en grene, brodé à l’entour de belles vignettes & par le mylieu de pinthes d’argent de canetille, encheuestrees de verges d’or auecques force perles, par ce denotant qu’il seroit vn bon fessepinthe en son temps.

Sa ceincture feut de troys cens aulnes & demye de cerge de soye, moytié blanche & moytié bleu, ou ie suis bien abusé.

Son espee ne feut Valentienne, ny son poignard Sarragossoys, car son pere hayssoit tous ces Indalgos Bourrachous marranisez comme diables, mais il eut la belle espee de boys, & le poignart de cuir bouilly, pinctz & dorez comme vn chascun soubhaiteroit.

Sa bourse fut faicte de la couille d’vn Oriflant, que lui donna Her Pracontal, proconsul de Libye.

Pour sa robbe furent leuees neuf mille six cens aulnes moins deux tiers de velours bleu comme dessus, tout porfilé d’or en figure diagonale, dont par iuste perspectiue yssoit vne couleur innommee, telle que voyez es coulz des tourterelles, qui resiouissoit merueilleusement les yeulx des spectateurs.

Pour son bonnet furent leuees troys cens deux aulnes vng quart de velours blanc, & feut la forme d’icelluy large & ronde à la capacité du chief. Car son pere disoit que ces bonnetz à la Marrabeise faictz comme vne crouste de pasté porteroient quelque iour mal encontre à leurs tonduz.

Pour son plumart pourtoit vne belle grande plume bleue prinse d’vn Onocrotal du pays de Hircanie la saulvaige, bien mignonement pendente sus l’aureille droicte.

Pour son image auoit en vne platine d’or, pesant soixante & huyt marcz, vne figure d’esmail competent : en laquelle estoit pourtraict vn corps humain ayant deux testes, l’vne viree vers l’autre, quatre bras, quatre piedz, & deux culz, telz que dict Platon in symposio, auoir esté l’humaine nature à son commencement mystic : & au tour estoit escript en lettres Ioniques.

ΑΓΑΠΗ ΟΥ ΖΗΤΕΙ ΤΑ ΕΑΥΤΗΣ.

Pour porter au col, eut vne chaine d’or pesante vingt & cinq mille soixante & troys marcz d’or, faicte en forme de grosses bacces, entre lesquelles estoient en œuure gros Iaspes verds, engrauez & taillez en Dracons tous enuironnez de rayes & estincelles, comme les portoit iadis le roy Necepsos. Et descendoit iusque à la boucque du hault ventre. Dont toute sa vie en eut l’emolument tel que scauent les medecins Gregoys.

Pour ses guands furent mises en œuure seize peaulx de lutins, & troys de loups guarous pour la brodure d’iceulx. Et de telle matiere luy feurent faictz par l’ordonnance des Cabalistes de Sainlouand.

Pour ses aneaulx (lesquelz voulut son pere qu’il portast pour renouueller le signe antique de noblesse) il eut au doigt indice de sa main gauche vne escarboucle grosse comme vn œuf d’austruche, enchassee en or de seraph bien mignonement. Au doigt medical d’icelle, eut vn aneau faict des quatre metaulx ensemble : en la plus merueilleuse façon, que iamais feust veue, sans que l’assier froissast l’or, sans que l’argent foullast le cuyure. Le tout fut faict par le capitaine Chappuys, & Alcofribas son bon facteur. Au doigt medical de la dextre eut vn aneau faict en forme spirale, auquel estoient enchassez vn balay en perfection, vn diament en poincte, & vne esmeraulde de Physon, de pris inestimable. Car Hans Caruel, grand lapidaire du roy de Melinde, les estimoit à la valeur de soixante neuf millions huyt cens nonante & quatre mille dix & huyt moutons à la grand laine : autant l’estimerent les Fourques d’Auxbourq.