Fichier:Baltasar Gracián - L’Homme de cour 1684.djvu

Lien vers la page d’index
Aller à la page


Fichier d’origine(2 255 × 2 828 pixels ; taille du fichier : 13,4 Mio ; type MIME : image/vnd.djvu ; 418 pages)

Accéder au fichier sur Commons
Ce fichier et sa description proviennent de Wikimedia Commons.

Description

:s:fr:Index:Baltasar Gracián - L’Homme de cour 1684.djvu  (Wikidata search (Cirrus search) Wikidata query (SPARQL)  Create new Wikidata item based on this file)
Auteur
Description
Français : Baltasar Gracián, L’Homme de cour [Oráculo manual y arte de prudencia, 1647], trad. par Amelot de la Houssaie, Paris, Vve E. Martin et J. Boudot, 1684 (1re éd. fr. ou 2de).
Date de publication 1684
publication_date QS:P577,+1684-00-00T00:00:00Z/9
Source Bibliotheque cant. et univ. Lausanne (google 16 déc. 2008)
Autres versions File:Baltasar Gracián - L’Homme de cour.djvu (more recent book) and on google or archive.org

The google's pdf got problems to be read. Resolved with gs -dBATCH -dNOPAUSE -q -sDEVICE=pdfwrite -sOutputFile=out.pdf in.pdf

Conditions d’utilisation

Public domain

Cette œuvre est également dans le domaine public dans tous les pays pour lesquels le droit d’auteur a une durée de vie de 100 ans ou moins après la mort de l’auteur.


Dialog-warning.svg Vous devez aussi inclure un modèle indiquant pourquoi cette œuvre est dans le domaine public aux États-Unis.

Légendes

Ajoutez en une ligne la description de ce que représente ce fichier

Éléments décrits dans ce fichier

dépeint

Historique du fichier

Cliquer sur une date et heure pour voir le fichier tel qu'il était à ce moment-là.

Date et heureVignetteDimensionsUtilisateurCommentaire
actuel18 février 2016 à 03:12Vignette pour la version du 18 février 2016 à 03:122 255 × 2 828, 418 pages (13,4 Mio)Pheadd text layer
19 octobre 2010 à 14:12Aucune miniature0 × 0 (13,07 Mio)Piero~commonswiki{{Information |Description={{fr|1=Baltasar Gracián, ''L’Homme de cour'' [''Oráculo manual y arte de prudencia'', 1647], trad. par Amelot de la Houssaie, Paris, Vve E. Martin et J. Boudot, 1684 (1re éd. fr. ou 2de).}} |Source=Bibliotheque cant. et uni