Ouvrir le menu principal

Fables d’Ésope (trad. Chambry, 1927)/Le Loup et le jeune Agneau réfugié dans un temple (bilingue)

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir Le Loup et le jeune Agneau réfugié dans un temple.

222


LE LOUP ET LE JEUNE AGNEAU RÉFUGIÉ DANS UN TEMPLE


Un loup poursuivait un jeune agneau. Celui-ci se réfugia dans un temple. Comme le loup l’appelait à lui et disait que le sacrificateur l’immolerait au dieu, s’il le trouvait là : « Eh bien ! répondit l’agneau, je préfère être victime du dieu que de périr par toi. »

Cette fable montre que, si l’on est réduit à mourir, il vaut mieux mourir avec honneur.

222
Λύκος καὶ ἀρνίον <εἰς ἱερὸν καταφυγόν>.

Λύκος ἀρνίον ἐδίωκε· τὸ δὲ εἴς τι ἱερὸν κατέφυγε. Προσκαλουμένου δὲ αὐτὸ τοῦ λύκου καὶ λέγοντος ὅτι θυσιάσει αὐτὸ ὁ ἱερεύς, εἰ καταλάβῃ, τῷ θεῷ, ἐκεῖνο ἔφη· « Ἀλλ᾿ αἱρετώτερόν μοί ἐστι θεοῦ θυσίαν γενέσθαι ἢ ὑπὸ σοῦ διαφθαρῆναι. »

Ὁ λόγος δηλοῖ ὅτι οἷς ἐπίκειται τὸ ἀποθανεῖν κρείττων ἐστὶν ὁ μετὰ δόξης θάνατος.