Ouvrir le menu principal

En 1749, l’Académie de Dijon met au concours la question « Le progrès des sciences et des arts a-t-il contribué à corrompre ou à épurer les mœurs ? » Encouragé par Diderot, Rousseau participe au concours. Son Discours sur les sciences et les arts (dit Premier Discours) qui soutient que le progrès est synonyme de corruption, obtient le premier prix, en juillet 1750. L’ouvrage est publié l’année suivante et son auteur acquiert immédiatement une célébrité internationale. Ce discours suscite de nombreuses réactions ; pas moins de 49 observations ou réfutations paraissent en deux ans, parmi lesquelles celles de Charles Borde, l’abbé Raynal, jusqu’à Stanislas Leszczynski ou Frédéric II, ce qui permet à Rousseau d’affiner son argumentation dans ses réponses et lui apporte une notoriété grandissante.

Source : wikipédia