Ouvrir le menu principal

Horloge <
Index alphabétique - H
> Hôtel-de-Ville
Index par tome

HOTEL, s. m. On donnait le nom d’hôtel aux habitations qui, dans les villes, appartenaient à des seigneurs ou à de riches particuliers, mais qui n’avaient point le caractère d’un château, c’est-à-dire qui ne possédaient point de droits féodaux.

La résidence des souverains dans Paris s’appelait le palais. Le Louvre, bâti hors les murs, était un château. On désignait les autres résidences souveraines établies dans Paris, mais qui n’avaient point un caractère féodal, non plus sous le nom de palais, mais sous celui d’hôtel. On disait l’hôtel Saint-Pol, l’hôtel des Tournelles. On disait aussi l’hôtel de Cluny, l’hôtel de Sens, l’hôtel de Bourbon, l’hôtel de Nevers, l’hôtel de la Trémoille. À Bourges, l’habitation de Jacques Cœur est un véritable hôtel. Toutefois, pour ne pas mettre de la confusion dans l’esprit de nos lecteurs, nous avons rangé les hôtels dans l’article Maison, la différence entre l’hôtel et la maison étant souvent difficile à établir.