Credo (abbé Moreau)



Abbé Moreau
Credo
La Liturgie du dimanche. Sagnier et Bray, Paris, 1852. (pp. 492-493)


Je crois en un seul Dieu, Père tout-puissant, qui a fait le ciel et la terre, et toutes les choses visibles et invisibles. Et en un seul Seigneur Jésus-Christ, Fils unique de Dieu, et né du Père avant tous les siècles ; Dieu de Dieu, lumière de lumière, vrai Dieu de vrai Dieu ; qui n’a pas été fait, mais engendré, consubstantiel au Père, par qui tout a été fait ; qui est descendu des cieux pour nous autres hommes et pour notre salut ; qui s’est incarné en prenant un corps dans le sein de la Vierge Marie, par l’opération du Saint-Esprit ; qui s’est fait homme ; qui a été crucifié pour nous sous Ponce Pilate ; qui a souffert, et qui a été mis au tombeau ; qui est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures ; qui est monté au ciel, où il est assis à la droite du Père ; qui viendra de nouveau plein de gloire pour juger les vivants et les morts, et dont le règne n’aura point de fin. Je crois au Saint-Esprit, qui est aussi Seigneur, et qui donne la vie ; qui procède du Père et du Fils ; qui est adoré et glorifié conjointement avec le Père et le Fils ; qui a parlé par les Prophètes. Je crois l’Église, qui est Une, Sainte, Catholique et Apostolique. Je confesse un Baptême pour la rémission des péchés. J’attends la Résurrection des morts, et la vie du siècle à venir. Ainsi soit-il.