Ouvrir le menu principal

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir Les Escargots (Béranger).

◄  Ma gaieté
Le Déluge  ►


LES ESCARGOTS


Air : Il n’y a que Paris, ou Chantez, dansez, amusez-vous. (Air noté )


Chassé d’un gîte par huissier,
Je cherchais logis au village,
Lorsqu’un colimaçon grossier
Me fait les cornes au passage.

Voyez comme ils font les gros dos,
Ces beaux messieurs les escargots.

bis.


Celui qui me nargue aujourd’hui
Semble dire : Vil prolétaire !
Il n’a pas même un chaume à lui !
L’escargot est propriétaire.
Voyez comme ils font les gros dos,
Ces beaux messieurs les escargots.

Au seuil de son palais nacré,
Ce mollusque à bave incongrue
Se carre en bourgeois décoré,
Tout fier d’avoir pignon sur rue.
Voyez comme ils font les gros dos,
Ces beaux messieurs les escargots.

Il n’a point à déménager,
Il n’a point à payer son terme.
Ses voisins sont-ils en danger,
Dans sa maison vite il s’enferme ;
Voyez comme ils font les gros dos,
Ces beaux messieurs les escargots.

Trop sot pour connaître l’ennui,
Il fait son bien de toutes choses,
S’engraisse du travail d’autrui ;
Et salit le pampre et les roses.
Voyez comme ils font les gros dos,
Ces beaux messieurs les escargots.

En vain tentent de l’émouvoir
Des oiseaux les voix les plus belles ;
Le rustre a peine à concevoir
Qu’on ait une voix et des ailes.
Voyez comme ils font les gros dos,
Ces beaux messieurs les escargots.

Ce bourgeois a raison, ma foi.
Fi du peu que l’esprit rapporte !
Mieux vaut avoir maison à soi :
On met les autres à la porte.
Voyez comme ils font les gros dos,
Ces beaux messieurs les escargots.

En deux chambres l’on m’a conté
Que leurs législateurs s’assemblent.
Je le tiens pair ou député :
J’en connais tant qui lui ressemblent !
Voyez comme ils font les gros dos,
Ces beaux messieurs les escargots.

De ramper prenant sa façon,
Faisons de moi, s’il est possible,
Un électeur colimaçon,
Un colimaçon éligible.
Voyez comme ils font les gros dos,
Ces beaux messieurs les escargots.



Air noté dans Musique des chansons de Béranger :


LES ESCARGOTS.

Air : Gnia que Paris.
No 323.



\relative c'' {
  \time 2/4
  \key bes \major
  \autoBeamOff
  \set Score.tempoHideNote = ##t
  \set Staff.midiInstrument = #"piccolo"
r8 g g g | a a \acciaccatura bes a g16[ (a)]
bes8 g bes c | d d c d | c16[ (bes a bes)] bes8 bes16 bes
c8 c \acciaccatura d c bes16 c | d8 bes bes bes | bes c ees c 
\afterGrace bes4. d8 c | bes d d d | cis4 d8 a | bes g' g, g
% {page suivante}
a8 a fis fis | g g' g, g | a a fis fis | g4 r \bar "||"
}

\addlyrics {
Chas -- sé d’un gî -- te par huis -- sier,
Je cher -- chais lo -- gis au vil -- la -- ge,
Lors -- qu’un co -- li -- ma -- çon gros -- sier
Me fait les cor -- nes au pas -- sa -- ge.
Vo -- yez comme ils font les gros dos,
Ces beaux mes -- sieurs les es -- car -- gots,
Ces beaux mes -- sieurs les es -- car -- gots.
}

Haut