Auteur:Auguste Barthélemy

Auguste Marseille Barthélemy

Auguste Marseille Barthélemy

poète français ()


ŒuvresModifier

Avec Joseph MéryModifier

  • Œuvres de Barthélemy et Méry, éditions Plon, Paris,1831 Tome ITome IITome IIITome IV
    • Fac-simile Sidiennes, épîtres-satires sur le dix-neuvième siècle, 1825
    • Fac-simile Épître à M. le Comte de Villèle
    • Fac-simile Les Jésuites, épître à M. le président Séguier, 1826
    • Fac-simile Les grecs
    • Fac-simile La Villéliade ou la prise du château Rivoli. Poème héroï-comique en cinq chants, 1826
    • Fac-simile Rome à Paris, poème en 4 chants, 1827
    • Fac-simile Peyronnéide, épître à M. de Peyronnet, 1827
    • Fac-simile Une soirée chez M. de Peyronnet ou le seize avril. Scène dramatique, 1827
    • Fac-simile Le Congrès des ministres, ou la Revue de la garde nationale : scènes historiques, 1827
    • Fac-simile La Corbiéréide, poème en 4 chants, 1827
    • Fac-simile La Censure (Barthélemy), scène historique, 1827
    • Fac-simile Étrennes À M. De Villèle
    • Fac-simile Napoléon en Égypte, poème en 8 chants, 1828
    • Fac-simile Le Fils de l’Homme, ou Souvenirs de Vienne, 1829
    • Fac-simile La Bourse la Prison
    • Fac-simile La Bacriade, ou la Guerre d’Alger, poème héroï-comique en 5 chants, 1827
    • Fac-simile Waterloo. Au général Bourmont, 1829
    • Fac-simile Épître à M. Saintine
    • Fac-simile Marseille (Barthélemy)
    • Fac-simile Imitations
    • Fac-simile Banquet de Juilly
    • Fac-simile Le Jardin des Plantes (Barthélemy)
    • Fac-simile 1830, Satire politique, 1830
    • Fac-simile L’Insurrection (Barthélemy)
  • Fac-simile L’Insurrection, poème dédié aux parisiens, éditions Louis Hauman, Bruxelles, 1830
  • Biographie des quarante de l’Académie française, 1826
  • Les Aygalades et Fontainieu, 1834
  • Némésis (1835 ; 1838 ; 1870) Gallica


Quelques poèmes dans Fac-simile Souvenirs poétiques de l’école romantique (1880), par Édouard Fournier
Quelques poèmes dans Fac-simile Anthologie des poètes français du XIXème siècle, I (1887), Alphonse Lemerre

Voir aussiModifier