Ouvrir le menu principal

Anthologie contemporaine des écrivains français et belges, Texte établi par Albert de NocéeMessageries de la Presse ; Librairie Universelle (Anthologie Contemporaine)Première série (p. 14).
LES AMOURS DE FANTASIO

LE REVOIR !
… Non é già sogno

Come stimai gran tempo.

(Consalvo.Giacomo Léopardi.)

Ô charmant et tendre imprévu,
Je me dis : Était-ce un mensonge,
Ai-je rêvé ? Serait-ce un songe,
Ô mon Printemps, t’ai-je revu ?

C’était toi, saison immortelle,
Où mon cœur bondit éperdu ;
Premier amour, tu m’es rendu,
C’était toi, puisque c’était elle !

J’ai le bonheur dans l’avenir,
J’ai le renouveau des années,
Car si les fleurs se sont fanées,
Leur parfum m’en fait souvenir.

Ressuscitée ! ô la plus blonde !
Toi, mon Printemps, ma chasteté,
Notre amour n’est pas de ce monde,
Car ma tendresse est trop profonde,
Je t’aime en l’Immortalité !


Mars 1887.