Ouvrir le menu principal

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir Ma Guérison.


MA GUÉRISON


réponse


À DES SEMUROIS QUI, POUR FAIRE PASSER LA FOLIE QUE J’AI EUE
D’ESSAYER DE GUÉRIR DES GENS INCURABLES,
M’ONT ENVOYÉ DU VIN DE CHAMBERTIN ET DE ROMANÉE,
EN M’ORDONNANT
DES DOUCHES INTÉRIEURES PENDANT MON SÉJOUR EN PRISON


SAINTE-PÉLAGIE


Air de la Treille de sincérité (Air noté )


                        J’espère
            Que le vin opère ;
Oui, tout est bien, même en prison :
Le vin m’a rendu la raison. (bis.)

Après un coup de Romanée
La douche ayant calmé mes sens,
J’ai maudit ma muse obstinée
À railler les hommes puissants. (bis.)
Un accès pouvait me reprendre ;
Mais, du topique effet certain !
J’avais de l’encens à leur vendre
Après un coup de Chambertin.


                        J’espère
            Que le vin opère ;
Oui, tout est bien, même en prison :
Le vin m’a rendu la raison.

Après deux coups de Romanée
Rougissant de tous mes forfaits,
Je vois ma chambre environnée
D’heureux que le pouvoir a faits.
De mes juges l’arrêt suprême
Touche mon esprit libertin ;
J’admire Marchangy lui-même
Après deux coups de Chambertin.

                        J’espère
            Que le vin opère ;
Oui, tout est bien, même en prison :
Le vin m’a rendu la raison.

Après trois coups de Romanée
Je n’aperçois plus d’oppresseurs.
La presse n’est plus enchaînée ;
Le budget seul a des censeurs.
La tolérance par la ville
Court en habit de sacristain ;
Je vois pratiquer l’Évangile
Après trois coups de Chambertin.

                        J’espère
            Que le vin opère ;
Oui, tout est bien, même en prison :
Le vin m’a rendu la raison.


Au dernier coup de Romanée
Mon œil, mouillé de joyeux pleurs,
Voit la liberté couronnée
D’olivier, d’épis et de fleurs.
Les douces lois sont les plus fortes ;
L’avenir n’est plus incertain :
J’entends tomber verrous et portes
Au dernier coup de Chambertin.

                        J’espère
            Que le vin opère ;
Oui, tout est bien, même en prison :
Le vin m’a rendu la raison.

Ô Chambertin ! ô Romanée !
Avec l’aurore d’un beau jour
L’Illusion chez vous est née
De l’Espérance et de l’Amour.
Cette fée, aux humains donnée,
Pour baguette tient du Destin
Tantôt un cep de Romanée,
Tantôt un cep de Chambertin.

                        J’espère
            Que le vin opère ;
Oui, tout est bien, même en prison :
Le vin m’a rendu la raison.



Air noté dans Musique des chansons de Béranger :


MA GUÉRISON.

Air de la Treille de sincérité.
No 175



\relative c'' {
  \time 6/8
  \key g \major
  \tempo "Allegretto."
  \autoBeamOff
  \set Score.tempoHideNote = ##t
    \tempo 4 = 120
  \set Staff.midiInstrument = #"piccolo"
\bar "||" \mark \markup { \musicglyph #"scripts.segno" }
\partial 4. b4 b8
  b4 b8 \appoggiatura d16 c8 b a
  d[ (b)] g b b b
b4. \appoggiatura d8 c b a
  d4.~ d4 g8
  d e d c b a
% {page actuelle}
b4.~ b4 g'8
  d e d c b a 
  g4 r8^\markup { \italic fin. } \bar "||" b4 d8
g,4 g8 \appoggiatura b16 a8 g a
  b4 g8 d g fis
  e4 d8 g[ (a)] b
a4. a8 a d
  d8[ (cis)] b b[ (a)] g
  g4 fis8 a fis' d
d4 (cis8) a fis' d
  d4 (cis8) a b cis
  d[ (b)] g a4 a8
d,4. c'8 c c
  a4 fis8 g4 b8
  d4 d8 c c c 
a4 fis8 g4 b8
  d4. d4 e8 | d b c d4 e8
d[ (b)] g g g g
  g4 g8 b4 g8 | d4\fermata r8
\bar "||" \mark \markup { \musicglyph #"scripts.segno" }
}

\addlyrics {
J’es -- pè -- re
Que le vin o -- pè -- re
Oui tout est bien même en pri -- son
Le vin m’a ren -- du la rai -- son
Le vin m’a ren -- du la rai -- son.
A -- près un coup de Ro -- ma -- né -- e
La douche a -- yant cal -- mé mes sens
J’ai mau -- dit ma muse obs -- ti -- né -- e
À rail -- ler les hom -- mes puis -- sans
À rail -- ler les hom -- mes puis -- sans
Un ac -- cès pou -- vait me re -- pren -- dre
Mais du to -- pique ef -- fet cer -- tain
J’a -- vais de l’en -- cens à leur ven -- dre
A -- près un coup de Cham -- ber -- tin.
}

Haut