Œuvres complètes de Béranger/Les Hirondelles

List2 gray&blue.svgPour les autres utilisations de ce mot ou de ce titre, voir Les Hirondelles.

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir Les Hirondelles (Béranger).

Les Filles  ►


LES HIRONDELLES


Air de la romance de Joseph (Air noté )


        Captif au rivage du Maure,
        Un guerrier, courbé sous ses fers,
        Disait : Je vous revois encore,
        Oiseaux ennemis des hivers.
        Hirondelles, que l’espérance
        Suit jusqu’en ces brûlants climats,
        Sans doute vous quittez la France :
De mon pays ne me parlez-vous pas ?

        Depuis trois ans je vous conjure
        De m’apporter un souvenir
        Du vallon où ma vie obscure
        Se berçait d’un doux avenir.
        Au détour d’une eau qui chemine
        À flots purs, sous de frais lilas,
        Vous avez vu notre chaumine :
De ce vallon ne me parlez-vous pas ?

        L’une de vous peut-être est née
        Au toit où j’ai reçu le jour ;
        Là d’une mère infortunée
        Vous avez dû plaindre l’amour.

        Mourante, elle croit à toute heure
        Entendre le bruit de mes pas ;
        Elle écoute, et puis elle pleure.
De son amour ne me parlez-vous pas ?

        Ma sœur est-elle mariée ?
        Avez-vous vu de nos garçons
        La foule, aux noces conviée,
        La célébrer dans leurs chansons ?
        Et ces compagnons du jeune âge,
        Qui m’ont suivi dans les combats,
        Ont-ils revu tous le village ?
De tant d’amis ne me parlez-vous pas ?

        Sur leurs corps l’étranger peut-être
        Du vallon reprend le chemin ;
        Sous mon chaume il commande en maître ;
        De ma sœur il trouble l’hymen.
        Pour moi plus de mère qui prie,
        Et par-tout des fers ici-bas.
        Hirondelles de ma patrie,
De ses malheurs ne me parlez-vous pas ?



Air noté dans Musique des chansons de Béranger :


LES HIRONDELLES.

Air de la romance de Joseph.
No 201.



\relative c'' {
  \time 2/4
  \key c \major
  \autoBeamOff
  \tempo "Andante."
  \set Score.tempoHideNote = ##t
    \tempo 4 = 90
  \set Staff.midiInstrument = #"piccolo"
\partial 8 g16[ c)]
  e8 e16 d d16.[ (c32)] c16 b
  b8.[ (a16)] a8 d16 d
c8. c16 b8 b16 b
  c4 r8 g16[ (c)]
  e8 e16 d d[ (c)] c b
b8.[ (a16)] a d d d 
  c8. c16 b8. b16
  c4 r8 a16 a \break
d8. d16 cis8 d16 e
  f8.[ (e16)] d8 d16 d
  c8 d16 d c8 b16[ (c)]
d4\fermata r8. g,16
  c8 d e16 e d d
  c8.[ (b16)] a cis cis cis
% {page suivante}
d8. d16 cis cis b b
  d4 r8. g,16
  c8 d e16 e d d
c8.[ (b16)] a cis cis cis
  d8. d16 c c b b 
  c4 r8 \bar "||"
}
\addlyrics {
Cap -- tif au ri -- va -- ge du Mau -- re
Un guer -- rier cour -- bé sous ses fers
Di -- sait je vous re -- vois en -- co -- re
Oi -- seaux en -- ne -- mis des hi -- vers
Hi -- ron -- del -- les que l’es -- pé -- ran -- ce
Suit jus -- qu’en ces brû -- lants cli -- mats
Sans dou -- te vous quit -- tez la Fran -- ce
De mon pa -- ys ne me par -- lez- vous pas
Sans dou -- te vous quit -- tez la Fran -- ce
De mon pa -- ys ne me par -- lez- vous "pas ?"
}


MÊME CHANSON,
Musique de M. Amédée de Beauplan.
No 201 bis.



\relative c'' {
  \time 2/2
  \key a \major
  \autoBeamOff
  \tempo "Lent avec expression."
  \set Staff.midiInstrument = #"piccolo"
\partial 8 e,8
  e4. a8 gis a b gis
  a4. (b8) cis r cis d
e4. cis8 a4 d8 cis
  b2 r4 r8 fis
  fis4. b8 ais b cis ais
b4. (cis8) d4 r8 b
  cis4 d8 cis b4 fis8 gis
  a4 r r2
  fis4 a d fis,
e a8 a cis4 a
  gis b d b8. gis16
  a4.*2/3 s4.*1/3\turn b8 cis4 r
fis, a8 a d d fis, fis
  e4 a8 a cis cis b a
gis4 (a8) gis gis4. fis8
  e4 r e' cis8 a
  e cis e a cis4 (b8 a)
b2~ b8 a gis fis
  e fis gis a b4 cis8 (b)
  a4 r r r8 \bar "||"
}
\addlyrics {
Cap -- tif au ri -- va -- ge du Mau -- re
Un guer -- rier cour -- bé sous ses fers
Di -- sait je vous re -- vois en -- co -- re
Oi -- seaux en -- ne -- mis des hi -- vers
Hi -- ron -- del -- les que l’es -- pé -- ran -- ce
Suit jus -- qu’en ces brû -- lants cli -- mats
Sans dou -- te vous quit -- tez la Fran -- ce
De mon pa -- ys ne me par -- lez- vous pas
Sans dou -- te vous quit -- tez la Fran -- ce
De mon pa -- ys ne me par -- lez- vous "pas ?"
}


MÊME CHANSON,
Musique de Laurent de Rillé.
No 201 ter.



\relative c'' {
  \time 2/2
  \key g \major
  \autoBeamOff
  \tempo "Moderato."
  \set Staff.midiInstrument = #"piccolo"
\partial 8 d,8
  g4 a8 b c4 d8 e
  d2 d8 r b8. c16
d4. b8 g4 a8. d,16
  b'2. r8 d,
  g4 a8[ (b)] c c d e
d2 b4 r8 d
  d4 cis8 b ais4 fis'8. e16
  d2. d8 e
e4. a,8 a4 b8 c
  d2 g,8 r d' e
  e4 a,4. a8 b c
d2. g,8.[ (a16)] 
  b4. b8 b g b8. c16
  d2 d8 e fis8. g16
fis4. d8 d a d8. e16
  d2 r4 g,8.[ (a16)]
  b4. b8 b g b8. c16
d2 d8 e fis8. g16
  g4. d8 e d^\markup { \italic rall. } c a
  g2 r \bar "||"
}
\addlyrics {
Cap -- tif au ri -- va -- ge du Mau -- re,
Un guer -- rier, cour -- bé sous ses fers,
Di -- "sait :" je vous re -- vois en -- co -- re,
Oi -- seaux en -- ne -- mis des hi -- vers.
Hi -- ron -- del -- les, que l’es -- pé -- ran -- ce
Suit jus -- qu’en ces brû -- lants cli -- mats,
Sans dou -- te vous quit -- tez la Fran -- "ce :"
De mon pa -- ys ne me par -- lez- vous "pas ?"
Sans dou -- te vous quit -- tez la Fran -- "ce :"
De mon pa -- ys ne me par -- lez- vous "pas ?"
}


Le chœur à 4 voix se vend chez le même éditeur.

Haut