Ouvrir le menu principal

List2.svg Pour les autres éditions de ce texte, voir L’Échelle de Jacob.


L’ÉCHELLE DE JACOB


Air : Ah ! si ma dame me voyait (Air noté )


Lorsqu’un patriarche, en dormant,
Vit la plus longue des échelles,
Où, de crainte d’user leurs ailes,
Les anges montaient lestement
Jusqu’aux portes du firmament ;
Il vit ses fils, quelqu’un l’assure,
Sur l’échelle aussi se hisser,
Croyant qu’au ciel on fait l’usure.
Grand dieu ! le pied va leur glisser !

De ce cri du fils d’Isaac
Sa race ne tient aucun compte.
À l’échelle chaque Hébreu monte,
Fraudant eau-de-vie et tabac,
Des écus rognés dans un sac.
Chargés de bijoux et de traites,
Ils vont d’abord, pour commercer,
Aux anges vendre des lorgnettes.
Grand dieu ! le pied va leur glisser !

Mais Jacob en voit deux ou trois
Dont nos désastres font la gloire.

Un page leur tient l’écritoire ;
Ils ont des titres, et, je crois,
Des crachats et même des croix.
Riches de l’or de cent provinces,
Sur leur coffre ils ont fait tracer :
« Mont-de-piété pour les princes. »
Grand dieu ! le pied va leur glisser !

« Ah ! dit Jacob, des fils si chers
« Prouvent que Dieu tient sa promesse.
« Seuls ils font la hausse et la baisse,
« Ont seuls tous les emprunts ouverts ;
« Mes fils règnent sur l’univers.
« C’est la peste à qui rien n’échappe ;
« Voyez dix rois les caresser.
« Ils se font bénir par le pape g.
« Grand dieu ! le pied va leur glisser !

« Qui les suit ? c’est un cordon bleu
« Qu’en frère chacun d’eux embrasse.
« Cet homme est-il bien de ma race ?
« Son trois pour cent le prouve un peu,
« Mais sandis ! n’est pas de l’hébreu h.
« À mes fils comme il se cramponne !
« Quoi ! pour voir le Jourdain hausser
« Ils ont assuré la Garonne !
« Grand dieu ! le pied va leur glisser ! »

Tandis qu’il les voit à grands pas
Sur l’échelle élever leur course,
Vient Satan qui crie : « À la Bourse !

« Messieurs, on craint de grands débats. »
Bien vite ils regardent en bas.
La tête tourne à la séquelle
Dont l’orgueil est si haut placé :
Le diable a secoué l’échelle.
Grand dieu ! le pied leur a glissé !




g. « Ils se font bénir par le pape.

Sa Sainteté a aussi fait des emprunts.

h. « Mais sandis ! n’est pas de l’hébreu.

Il est superflu de rappeler que le ministre des finances, à cette époque, était un citoyen de Toulouse.



Air noté dans Musique des chansons de Béranger :


L’ÉCHELLE DE JACOB.

Air : Ah ! si madame me voyait.
No 227.



\relative c'' {
  \time 2/2
  \key g \major
  \tempo "Allegretto."
  \autoBeamOff
  \set Score.tempoHideNote = ##t
    \tempo 4 = 120
  \set Staff.midiInstrument = #"piccolo"
e4 e,8. dis16 e8. fis16 g8. a16
  b2 r4 b8 b16 b
e4. e8 fis4. e8
  dis4 b r b8. b16
  c2 b8. b16 a8. a16
b2 b4 a8[ (b)]
  c4 c b8. b16 a8. a16
  b4 r c e \break
g,2 a8. g16 a8. b16
  g2 r4 r8 b
  b4 b8. b16 b4 b8. b16
fis'4. (dis8) e4 dis8. e16
  fis2 fis8. e16 dis8. c16
  b2 r4 r8 b
a4. fis8 g8. g16 e8. g16
  b2 \appoggiatura { dis16[ (c)]} b4 r
  e e,8. dis16 e8. fis16 g8. a16
b1 | b4 a8. g16 fis8. a16 g8. fis16 | e4 r r2 \bar "||"
}

\addlyrics {
Lors -- qu’un pa -- tri -- arche en dor -- mant
Vit la plus lon -- gue des é -- chel -- les
Où de crain -- te d’u -- ser leurs ai -- les
Les an -- ges mon -- taient les -- te -- ment
Jus -- qu’aux por -- tes du fir -- ma -- ment
Il vit ses fils quel -- qu’un l’as -- su -- re
Sur l’é -- chelle aus -- si se his -- ser
Cro -- yant qu’au ciel on fait l’u -- su -- re
Grand dieu le pied va leur glis -- ser
Grand dieu le pied va leur glis -- ser.
}

Haut